Luc Arbogast (The Voice), son fils victime de harcèlement: en colère, il dénonce

0
64

Le harcèlement scolaire est malheureusement un sujet qui revient de plus en plus sur le devant de la scène, notamment à cause des suicides ou actes désespérés de certains enfants qui n’en peuvent plus de subir cette situation. En novembre 2018, TF1 avait consacré un téléfilm à ce sujet, baptisé Le jour où mon coeur a brûlé, adapté de l’histoire de Jonathan Destin qui avait tenté de se suicider en s’immolant en 2011.

À travers les médias, certaines personnalités ont admis en avoir été victimes. Miss France 2019 Vaimalama Chaves par exemple a souvent été attaquée sur son poids durant son adolescence. “Les autres me disaient que je ressemblais à un sac. J’ai fini par m’isoler et, en étant seule, je suis devenue une cible parfaite (…). On me voyait différente, car je ne parlais à personne, j’étais mal en groupe“, a-t-elle confié au Parisien en février dernier. On lui a notamment attribué le surnom “le monstre“, une situation qui lui donnait chaque jour la boule au ventre. Elle s’en est toutefois sortie grâce à sa force de caractère : “Jusqu’à ce qu’un jour, je dise stop à un gamin qui m’insultait, raconte-t-elle. Je me suis vraiment énervée. J’avais décidé de ne plus me laisser faire, alors les attaques ont diminué. Il faut apprendre à se défendre, et parfois si cela ne marche pas avec les mots, il faut tirer les cheveux ! Et puis j’ai commencé à faire attention à moi, car j’avais envie de m’aimer à nouveau.” Tous les enfants n’ont malheureusement pas ce courage.