Luc Besson accusé de viol : la justice rend enfin son verdict, après trois ans de procédure !

0
17

Suite et fin de l’affaire Le Parisien, Sand Van Roy a déjà annoncé son intention de faire appel. Par ailleurs, elle a annoncé sur Twitter porter “plainte pour faux” à l’encontre de la juge Marie-Claire Noiriel.

Je n’ai jamais violé une femme de ma vie

Pour rappel : l’actrice avait porté plainte pour viol le 18 mai 2018 contre l’influent producteur et réalisateur français, au lendemain d’un rendez-vous avec lui au Bristol, un palace parisien. Deux mois plus tard, elle avait dénoncé d’autres viols et agressions sexuelles, commis, selon elle, au cours de deux années d’une “relation d’emprise professionnelle” avec le producteur.

Luc Besson avait été entendu par les policiers en octobre 2018, puis confronté à son accusatrice en décembre. “Je n’ai jamais violé une femme de ma vie (…). Je n’ai jamais contraint physiquement ou moralement une femme à quoi que ce soit“, avait-il affirmé en octobre 2019, tout en reconnaissant avoir entretenu une relation extra-conjugale avec l’actrice. Malgré tout, dans cette épreuve personnelle couplée à de sérieux déboires financiers avec sa société EuropaCorp, le cinéaste peut compter sur le soutien sans faille de son épouse, la productrice Virginie Silla, la mère de ses trois enfants, Thalia, Sateen et Mao.

Plusieurs personnalités ont été interrogées dans cette affaire, y compris Anne Parillaud, qui a été la femme de Luc Besson entre 1986 et 1991, et avec qui il partage sa fille aînée, Juliette. Le comédien Franck Gastambide a également répondu aux questions des enquêteurs, puisqu’il a réalisé le film Taxi 5 (produit par Europacorp, la société de Luc Besson), dans lequel Sand Van Roy a tenu un rôle. Le 15 juin 2020, c’était au tour de Maïwenn de donner sa version des faits. Elle avait alors pris sa défense.