Lucie Bernardoni protégée pendant la Star Academy : incroyables révélations 17 ans après

0
15

En 2004, Lucie Bernardoni a participé à la saison 4 de la Grégory Lemarchal. Dix-sept ans ont passé depuis sa participation mais la chanteuse n’a toujours pas fini de lever le voile sur tous les secrets du jeu. Invitée de l’émission Un éclaire de Gueny, diffusée sur la plateforme Télé Star Play, elle a justement fait de grandes révélations.

En fait, il paraît qu’Etienne Mougeotte (l’ancien directeur d’antenne de TF1, ndlr) m’a soutenu pendant la Star Ac’“, a-t-elle lâché, soulignant qu’elle avait au départ été “remplaçante” dans le programme et n’avait été appelée qu’à l’intégrer que “la veille” du lancement. Etienne Mougeotte aurait même tout fait pour éviter son élimination. “Il paraît qu’il m’a soutenu et je n’aurais pas été à l’époque nominée grâce à sa petite-fille qui m’aimait beaucoup. Je l’ai lu“, a-t-elle ajouté. Des ouï-dire qu’elle ne peut donc véritablement confirmer mais, quoi qu’il en soit, Lucie Bernardoni a dépeint en guise de conclusion un portrait très flatteur d’Etienne Mougeotte. “Il m’a beaucoup défendue ensuite lors de quelques petites polémiques qui ne sont pas très importantes. Je l’ai croisé et il a toujours été extrêmement charmant. C’est quelqu’un pour qui j’ai une tendresse particulière et beaucoup d’admiration… Alors, je ne sais pas s’il regardera ou pas cette émission, mais je lui envoie toute ma tendresse, vraiment“, a-t-elle déclaré.

Des confidences incroyables qui pourraient bien relancer les rumeurs de trucage évoquées par Georges-Alain Jones en février 2020. J’avais découvert que c’est moi et Emma Daumas qui devions aller en finale. C’était décidé avant même l’émission ! J’ai pété les plombs et les producteurs ont organisé mon élimination en demi-finale car je les menaçais de tout balancer. Mon problème, c’est que j’étais plus vieux que les autres candidats et que j’avais compris les rouages“, avait-il balancé lors d’un entretien pour Le Parisien.