Lucie (The Voice) ex-anorexique-boulimique : “J’ai fait la paix avec moi-même”

0
126

En 2017, Lucie Vagenheim participait à la saison 6 de The Voice sur TF1. Son talent avait impressionné les coachs Mika, Zazie, Florent Pagny et M. Pokora. Mais la jeune chanteuse s’était finalement inclinée face à Lisandro Cuxi. Aujourd’hui, trois ans après son passage dans le télé-crochet, la belle Lucie sort son tout premier EP, Glaces brûlantes. L’occasion pour elle de se livrer auprès de nos confrères de Télé Loisirs et d’évoquer sa photo topless, ainsi que son passé d’anorexique-boulimique.

À lire aussi

Rappelons que le 1er juillet 2020, Lucie Vagenheim avait créé la surprise en postant sur Instagram un collage d’elle topless, la poitrine cachée par son bras. Une photo qui avait beaucoup fait parler… “J’aime beaucoup les symboles et c’est la première fois que je me montre dénudée, de manière un peu artistique, sur les réseaux sociaux, a déclaré la jeune femme de 17 ans. Pour moi, comme pour ma communauté, c’était une manière de dire : ‘Mon corps, je l’enlace, avec ma main qui le touche. Peu importe à quoi il ressemble, j’ai fait la paix et j’ai envie de vous montrer comme ça fait du bien d’être en paix avec soi-même’.

Lucie Vagenheim, “trop maigre”, “trop grosse”

Si elle semble désormais accepter sa belle silhouette, l’ancienne recrue de l’équipe du coach Florent Pagny a pendant un temps souffert des critiques d’internautes. “La première phrase de ma chanson Fille sage, c’est ‘Qui es-tu, parfaite image ?’ : pour moi ça veut tout dire. L’image était parfaite mais, derrière elle, il y avait une jeune fille qui avait dû quitter l’université pour participer à The Voice, qui s’est retrouvée du jour au lendemain adulée dans la rue, on la prenait en photo, rappelle-t-elle. Sans oublier la douleur de se faire épier sur les réseaux sociaux : ‘T’es trop maigre, t’es trop grosse, t’es trop comme ci, trop comme ça’. Je me suis laissée influencer, je n’étais pas assez solide avec moi-même pour aller au-delà de ces commentaires.

Ces dernières années n’ont pas été faciles à vivre pour Lucie Vagenheim. La jolie brune aux cheveux bouclés a lutté contre l’anorexie et la boulimie. Et, après un long combat étalé sur deux ans, elle a vaincu. “J’ai entamé un travail psychologique, ça m’a sauvé la vie“, expliquait-elle en mars dernier au cours d’une conférence. Un parcours qu’elle évoque dans Glaces brûlantes, disponible dès ce vendredi 3 juillet 2020.