Lyon perd deux points et Marcelo avant le Barça…

0
106

Jean-Michel Aulas a la tête des mauvais jours: à quatre jours du 8e de finale retour de Ligue des champions à Barcelone, Lyon a concédé le nul (2-2) à Strasbourg, après avoir mené 2-0, et perdu sur blessure son défenseur central Marcelo.

L’OL se dirigeait vers une victoire facile face à des Alsaciens maladroits, grâce à un doublé de Moussa Dembélé (3e, 51 s.p.), mais a craqué en deux minutes… sur un autre doublé, de Ludovic Ajorque (68e, 70e).

Les Rhodaniens ont disposé de nombreuses occasions mais buté sur un excellent Matz Sels, auteur de plusieurs parades décisives. Ils ont non seulement perdu deux points précieux mais surtout leur défenseur brésilien qui pourrait manquer le déplacement au Camp Nou mercredi.

Cette blessure, si elle tourne au forfait pour Marcelo, posera un casse-tête au coach Bruno Genesio: pour le remplacer, il n’y a pas beaucoup de choix car Fernando Marçal poursuit sa reprise avec l’équipe réserve tandis que Jérémy Morel est toujours convalescent. Samedi, c’est Kenny Tete qui a dépanné dans l’axe.

En vue du match contre le Barça, accroché à l’aller au Parc OL (0-0), le technicien lyonnais avait décidé de ménager plusieurs cadres, notamment Memphis Depay, Nabil Fékir et Tanguy Ndombele, remplaçants à la Meinau.

Si la non-titularisation du Néerlandais était attendue, celles du meneur de jeu, entré pour le dernier quart d’heure, et du milieu défensif constituaient des surprises et leurs absences se sont fait sentir.

Dans la lutte pour la deuxième place, Lyon, qui atteint la barre des 50 points, revient provisoirement à quatre longueurs de Lille, qui se déplace dimanche à Saint-Etienne. Les Dogues peuvent prendre le large avec 7 points d’avance en cas de succès dans le Forez.

Strasbourg a de son côté enchaîné un sixième match sans victoire et reste au 9e rang (38 points), mais se contentera volontiers de ce match nul inespéré.

– Koné à la peine –

Dès l’entame du match, Strasbourg offre l’ouverture du score à Lyon sur un plateau: Lamine Koné manque sa passe en retrait, Martin Terrier s’empare du ballon et bute sur Sels, mais Maxwell Cornet reprend et Dembélé détourne le tir dans le but (0-1, 3e).

Les Alsaciens repartent pourtant de l’avant avec leur enthousiasme habituel et ne tardent pas à inquiéter Anthony Lopes par Ajorque (16e), Youssouf Fofana (24e) et Nuno Da Costa (42e).

Entre temps, les Gones ont perdu sur blessure Marcelo, touché derrière la cuisse gauche et remplacé par Dubois à la 16e minute, juste avant une reprise de volée de Cornet détournée magistralement par Sels (19e).

Fébrile, la défense strasbourgeoise se fait une nouvelle fois peur sur une ouverture de Ferland Mendy pour Dembélé, qui tire au-dessus (34e), ou sur des tentatives du remuant Mendy (40e) et de Cornet (41e) repoussées par le portier du RCSA.

La seconde période débute comme la première, avec une nouvelle erreur de Koné, qui déséquilibre Aouar dans la surface et permet à Dembélé de réussir le doublé sur penalty (0-2, 51e).

Terrier (56e) et Dembélé (67e) manquent ensuite le but du K-O et le regrettent amèrement quelques minutes plus tard après le doublé d’Ajorque, qui détourne d’abord une tête d’Adrien Thomasson (1-2, 68e), avant de transpercer Lopes d’un frappe puissante pour enflammer la Meinau (2-2, 70e).