M. Pokora, papa “terriblement” inquiet pour son fils Isaiah

0
75

Au-delà d’effacer les souvenirs et de diminuer les capacités au quotidien, jusqu’aux gestes les plus simples tels que se bosser les dents ou même boire un verre d’eau, la maladie d’Alzheimer est une véritable épreuve pour les proches. Beaucoup se retrouvent démunis face aux conséquences de cette maladie neurodégénérative, comme Matt Pokora a pu l’évoquer mercredi soir : “Ayant vu ma famille avoir du mal à s’occuper de lui, ne pas savoir comment gérer des démences, un adulte qui progressivement retourne à l’état d’enfant et la douleur des accompagnants, des aidants… Ça a été pour moi une première expérience, quelque chose qui m’a marqué.”

L’engagement du chanteur est d’autant plus fort depuis qu’il est devenu papa pour la première fois, avec la naissance de son fils Isaiah en janvier dernier : “De penser une seconde que je peux oublier le prénom de mon fils, ou d’oublier que c’est mon fils, c’est terrible.”

Pour faire un don à la Fondation pour la recherche médicale, rendez-vous sur le site frm.org/alzheimer.