M. Pokora : Très ému, il évoque la “terrible” maladie de son grand-père

0
56

M. Pokora devait “avoir peut-être 9 ou 10 ans” lorsqu’il a appris que son grand-père était atteint d’Alzheimer. “À ce moment-là, je ne me rends pas compte des ravages que peut faire la maladie. Je me dis : ‘Il va juste oublier certaines choses’, etc. Et puis en fait’ avec les années, en grandissant, je vois qu’on lui enlève sa voiture, je vois que c’est pas juste des mots qu’il oublie…“, s’est rappelé, très ému, M. Pokora dans une nouvelle interview accordée à Brut, diffusée le lundi 31 août 2020.

À lire aussi

L’artiste français de 34 ans a évoqué son expérience avec la maladie d’Alzheimer, dont son grand-père était atteint. Aujourd’hui, il se sert de son influence pour lutter contre la maladie auprès de la Fondation pour la recherche médicale, et faire de la prévention.

L’histoire de son grand-père est effectivement très dure. “Il commence à oublier des personnes, des prénoms, ce qu’il a fait il y a cinq minutes, puis après ça empire. Puis il y a aussi des moments de démence. (…) Jusqu’au jour où je suis arrivé et qu’il ne m’a pas reconnu. C’est là que j’ai compris qu’on attaquait une phase qui allait vraiment être très difficile pour nous, l’entourage aussi“, raconte le papa d’Isaiah (bientôt 8 mois).

“C’était terrible…”

Petit à petit, M. Pokora s’est rendu compte que son grand-père n’avait plus que des souvenirs lointains.”Ce qui était dingue, c’est qu’il me vouvoyait, il ne me reconnaissait pas, mais quand je lui montrais les médailles, puisqu’il était militaire de carrière, quand je lui montrais ses médailles et que je lui disais : ‘Raconte moi l’histoire de chaque médaille’, il te racontait qu’il était en Indochine, ses blessures de guerre, etc. Il se souvenait des souvenirs comme ça, lointains, mais la mémoire immédiate et tout, c’était fini, quoi, poursuit l’artiste français.
La maladie empirant, la famille du chanteur n’a plus réussi à prendre soin du grand-père. Il a donc été placé dans un centre spécialisé. Au même moment, la carrière de M. Pokora décolle et il est en tournée. “Je ne suis allé le voir qu’une seule fois au centre, c’était terrible. De le voir au milieu d’autres personnes, qui retournent à l’état d’enfant, quoi, de nourrisson. Voir mon grand-père comme ça sur un fauteuil, les yeux dans le vide, avec de la bave, enfin… Ça, je l’ai fait une fois et j’ai dit : ‘Je suis désolé, mais je ne pourrai plus. Je peux plus le voir comme ça.’ Quelques mois après, il était parti“, conclut tristement le chanteur.