“Ma thèse en 180 secondes” ou l’art de la vulgarisation scientifique

0
5025

Les lauréats du concours “Ma thèse en 180 secondes” ont, une nouvelle fois, fait fort…

Le concours “Ma thèse en 180 secondes” permet à des doctorants de présenter leur sujet de recherche en termes ludiques et simples à un auditoire diversifié. Chaque étudiant doit faire, en seulement 3 minutes, un exposé clair, concis et convaincant sur son projet de recherche.

Pour cette nouvelle édition, une Suisse, une Québécoise et un Français ont réussi à captiver leur auditoire sur leurs sujets de thèse, rapporte National Geographic . Un exercice de vulgarisation scientifique qui a rassemblé lors de la finale des doctorants issus de 10 pays francophones à Rabat, au Maroc.

1er prix : Désirée Koening, de l’université de Fribourg (Suisse)

Intitulé de la thèse : Les mécanismes de régénération des organes chez le poisson zèbre

2e prix : Maud Gratuze, de l’université de Laval (Canada)

Intitulé de la thèse : Impact du diabète sur la phosphorylation de la protéine de Tau dans la maladie d’Alzheimer.

3e prix : Nicolas Urruty, de l’université confédérale Léonard de Vinci (France)

Intitulé de la thèse : Étude de l’impact de la réduction des pesticides sur le rendement du blé en France.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.