Maeva Ghennam face à “une violation de sa vie privée” : elle porte plainte

0
159

Mieux vaut ne pas trop chercher Maeva Ghennam. La candidate emblématique des Marseillais a un caractère bien trempé comme on a pu le voir à de nombreuses reprises dans la télé-réalité de W9. Alors quand elle est furieuse, la brunette de 22 ans ne mâche pas ses mots et ne se laisse pas faire. Un petit malin ou une petite maligne a malgré tout eu la “bonne idée” de dévoiler où elle habitait comme elle l’a confié sur Snapchat, le 15 avril 2020. Elle a donc pris une grande décision.

À lire aussi

Il y a un c*****d ou un e****é qui a fait un compte, que je ne partagerai pas, où il montre les maisons de stars. Et il a mis ma maison. Je veux bien qu’il mette celle de Beyoncé ou Kim Kardashian, mais pas la mienne. Ma maison, je l’ai achetée. J’habite dans une résidence qui est sécurisée et je ne veux pas que tout le monde sache où j’habite. Donc j’étais au téléphone avec mon avocate pour supprimer le compte, mais pas que ! J’engage des poursuites judiciaires et je vais bien lui montrer que c’est interdit de faire ça. Mon avocate va s’occuper de toi“, a tout d’abord confié Maeva Ghennam.

L’ancienne petite amie de Greg a ensuite expliqué la gravité et la dangerosité de cet acte, rappelant qu’il était “passible de prison“. “Et celui ou celle qui a fait ça, je vais tout faire pour qu’il aille en prison. Mon avocate, c’est l’une de meilleures de Marseille et elle va bien s’occuper de toi. (…) Je suis très énervée. C’est une violation de la vie privée“, a-t-elle poursuivi.

Maeva a rappelé que, bien qu’elle soit une personnalité publique, elle avait une “vie privée, une intimité“. Hors de question de tout partager sur ses réseaux sociaux, et certainement pas son adresse. Elle compte sur son avocate, mais aussi sur la police pour s’occuper de la personne derrière le compte Twitter incriminé. Affaire à suivre…