Manfred Weber (PPE) veut prochainement rencontrer Viktor Orban

0
73

Le chef de file des conservateurs européens Manfred Weber veut rencontrer dans les prochains jours Viktor Orban, dont le parti Fidesz est menacé d’exclusion du Parti populaire européen (PPE), a-t-il indiqué samedi dans la presse.

“Je vais de nouveau dans les prochains jours discuter personnellement avec Viktor Orban à Budapest, car je veux essayer de bien lui faire comprendre qu’il est actuellement en voie de sortir du PPE”, a déclaré M. Weber au journal Welt am Sonntag à paraître dimanche.

Il ne s’agit “pas d’un conflit entre Est et Ouest, ou bien de la politique migratoire, comme on l’affirme, mais des valeurs sur lesquelles reposent le PPE et l’UE”, a-t-il expliqué.

Manfred Weber, membre du parti conservateur bavarois CSU et candidat à la présidence de la Commission européenne, a fixé il y a une semaine un ultimatum à l’homme fort de la Hongrie, le sommant d’amender ses positions nationalistes s’il veut éviter une exclusion du PPE.

Il a notamment appelé Budapest à mettre fin “immédiatement” à “une campagne de fake news contre Jean-Claude Juncker”, président de la Commission européenne et membre du PPE comme M. Orban.

Dans cette campagne lancée le mois dernier à grand renfort de panneaux d’affichage, le Fidesz accuse notamment Bruxelles et le milliardaire américain George Soros de soutenir l’immigration, dont M. Orban se veut le plus grand pourfendeur dans l’UE.

Face à cette nouvelle provocation, douze partis membres du PPE ont officiellement demandé “l’exclusion ou la suspension” du Fidesz, une mesure qui selon M. Weber figurera à l’ordre du jour d’une réunion le 20 mars.

Budapest a indiqué qu’il n’entendait pas mettre un terme à sa campagne d’affichage contre M. Juncker avant la date initialement prévue du 15 mars, et qu’une campagne contre le vice-président travailliste de la Commission européenne Frans Timmermans était programmée par la suite.