Manon Marsault enceinte : cette “erreur” qu’elle ne reproduira pas avec sa fille

0
134

D’ici quelques mois, la famille Tanti va s’agrandir. Déjà parents d’un adorable petit garçon prénommé Tiago (2 ans), Manon Marsault et son mari Julien s’apprêtent à accueillir une petite fille, qu’ils ont décidé de nommer Angelina. Cette seconde grossesse apparaît en tout point différente aux yeux de la candidate de télé-réalité, en raison entre autres du manque d’attention qu’elle a à y consacrer. “Pour Tiago, je passais mon temps à mettre ma main sur mon ventre, à penser que j’étais enceinte, je ne pensais qu’à lui. Je n’avais que mon fils en tête. J’avais le temps surtout. Mais pour la deuxième grossesse, c’est différent. Je culpabilise un peu parce que je pense moins à ma fille que je pensais à Tiago“, confiait-elle attristée sur Snapchat au début du mois.

À lire aussi

En outre, elle espère adopter un autre comportement de maman à la naissance de la petite Angelina, notamment sur la question du couchage. En effet, ce dimanche 31 mai 2020, la belle brune a expliqué ne pas vouloir reproduire les mêmes erreurs qu’avec Tiago, lequel dort encore avec ses parents. “J’avais fait une petite chambre à Tiago quand on habitait dans notre ancien appartement en duplex mais Tiago n’a jamais utilisé cette chambre. Et il dort encore aujourd’hui avec nous mais mercredi prochain c’est fini, il aura son lit ! On va commencer à le faire dormir dans sa chambre“, promet-elle.

Quant à Angelina, elle ne bénéficiera pas du même traitement de faveur que son frère. “Au bout d’un mois ou deux, elle ira dans sa chambre ! Bien que je ne regrette pas de garder mon fils avec moi, j’apprends de mes erreurs et j’aimerai qu’Angelina soit plus autonome parce que, plus on met tard un enfant dans sa chambre, plus c’est difficile. Donc sachant que la chambre d’Angelina est collée à la nôtre, j’aimerai que, je sais pas je vous dis deux mois mais ça peut être trois ou quatre mois on verra, mais en tout cas elle va y aller beaucoup plus tôt que son frère et je veux vraiment qu’elle se sente bien dans sa chambre.”

En attendant de finaliser sa chambre qui s’annonce très “girly“, Manon Marsault prend son mal en patience mais toujours avec beaucoup de sentiments. “En tout cas j’ai trop hâte d’avoir une petite fille ! Déjà quand je vois l’amour que j’ai pour mon fils…. Je me dis où est-ce que je vais mettre tout cet amour ?