Manon Marsault, son accouchement filmé et diffusé : une annonce qui dérange

0
86

Le 2 septembre dernier, la vie de Manon Marsault et Julien Tanti était une nouvelle fois bouleversée par la naissance de leur deuxième enfant, une petite fille prénommée Angelina. Née à Dubaï, où a emménagé le couple de Marseillais il y a quelques semaines, la petite soeur de Tiago fait le bonheur de ses parents. Et ces derniers ne veulent pas se priver d’en faire partager leurs millions de followers. Déjà très exposés sur les réseaux sociaux, sur lesquels ils racontent chaque instant de leur quotidien, Manon et Julien ont décidé d’aller encore plus loin en réalisant avec 6play un nouveau docu-réalité.

À lire aussi

En effet, sur Instagram vendredi 25 septembre 2020, la jeune maman a annoncé avec enthousiasme sa diffusion prochaine. Tellement hâte de vous faire découvrir notre nouvelle vie à Dubaï, la naissance de notre princesse, la rencontre avec son frère et pleins d’autres surprises. Comme pour la naissance de Tiago on vous promet des épisodes riche en stress, en amour et surtout en émotions. Rdv le 28 septembre sur 6play“, légende-t-elle sous la photo promotionnelle de ce projet baptisé Manon + Julien = Bébé Angelina.

Une nouvelle qui est apparue quelque peu troublante auprès des internautes, lesquels ne sont visiblement pas à l’aise avec l’idée de découvrir la vie intime du célèbre couple, notamment l’accouchement de la jeune femme. “Elle vient à peine de naître elle a déjà sa propre émission tv, franchement je trouve ça abusé et dérangeant“, “Faire des émissions pour le buzz“, “Aucune intimité !“, “Moi j’invite tout le monde à boycotter“, peut-on lire dans les commentaires s’opposant à l’initiative des candidats de télé-réalité.

Ces derniers ne devraient pourtant pas être si surpris puisque Manon et Julien avaient déjà réalisé un docu-réalité après la naissance de leur fils aîné Tiago, en juin 2018. Cette fois nommé Manon + Julien = Bébé Fraté, il mettait déjà en avant des images de l’arrivée de l’enfant. Un événement qui avait tout de même été regardé par près de 11 millions de personnes