Manon Marsault, une plainte jugée déplacée : critiquée, elle réagit

0
79

Agacée par les nombreuses critiques dont elle a fait l’objet, Manon Marsault s’est de nouveau exprimée sur Snapchat pour faire taire les mauvaises langues. “Quand je vois que certaines personnes sont encore en train de chercher la petite bête parce qu’hier, je me suis plainte que Sephora n’a pas livré ma commande, alors que ça fait des semaines que j’ai commandé… J’ai dépensé de l’oseille, donc j’aimerais l’avoir. Apparemment, je n’ai pas le droit de me plaindre en confinement avec tout ce qu’il se passe à l’extérieur“, a tout d’abord confié la belle brune de 31 ans, qui est enceinte de son deuxième enfant.

Elle a ensuite expliqué qu’elle avait bien conscience de ce qu’il se passait en ce moment, et qu’à cause de ses hormones, elle pleurait souvent devant les informations. “Mais sur mon Snap, je parle d’autre chose que du Covid-19. Vous voyez mon quotidien et avant-hier, je me suis rendu compte que je commençais à ne plus avoir de maquillage. Il y a plus grave, mais j’ai le droit de me plaindre de ça. Vous êtes bien en train de vous plaindre parce que les boîtes de nuit n’arrivent pas avant deux mois ou parce que les Mc Do sont fermés“, a poursuivi Manon Marsault. Après quoi, elle a répondu aux personnes l’accusant d’être ridicule parce qu’elle souhaitait se maquiller alors qu’elle restait chez elle : “J’ai besoin de me sentir bien dans ma peau et belle pour mon mari et moi. Si ça peut me remonter le moral et m’éviter de déprimer… C’est quoi votre problème ?