Marc-Olivier Fogiel, directeur général de BFMTV : un patron anti-polémique

0
97

Depuis l’été dernier, Marc-Olivier Fogiel est à la tête d'”un TGV lancé à pleine allure qui ne s’arrête pas en gare et dans lequel il a réussi à sauter”, aime dire son bras droit, Céline Pigalle. C’est en tout cas de cette manière qu’elle a décrit le quotidien de la chaîne d’info en continu au Parisien. Ce dernier a passé une journée entière avec Marc-Olivier Fogiel, celle du mercredi 6 novembre 2019, ce qui a donné lieu à un reporting très étoffé publié dans l’édition du dimanche 10 novembre.

À lire aussi

Lorsqu’il a été nommé directeur général de BFMTV au printemps dernier, l’ancien de RTL s’est vu confier un objectif très précis par Patrick Drahi, patron du groupe Altice (SFR, BFM…) : “Rester numéro un et progresser.” Après des débuts mouvementés lorsqu’Orange a coupé le signal de BFMTV, Marc-Olivier Fogiel a trouvé ses marques et pu transmettre sa façon de travailler aux 350 salariés qu’il dirige. Contrairement à ses concurrents, le patron fuit la polémique et exige un traitement sérieux de l’information, tout en apportant aussi de la sensibilité.

Pour preuve, lorsque l’information du Parisien, selon laquelle Catherine Deneuve a été hospitalisée suite à un accident vasculaire, est tombée Marc-Olivier Fogiel a appelé à la plus grande vigilance : “C’est une info. Mais il ne faut pas surréagir.” Une méthode qui paye puisque BFMTV devance CNews, LCI et France Info dans les audiences. “Je ne veux pas du spectacle pour du spectacle“, explique-t-il à Thomas Miraschi, présentateur du Live BFM que Marc-Olivier Fogiel a remodelé, préférant les reportages et la pédagogie aux débats d’opinion qui ont souvent fait perdre de la crédibilité à la chaîne. Mais ça c’était avant… “Il a évité les pièges de la rentrée, quand d’autres ont foncé dans l’immigration et le voile. Ici, la décision de ne pas diffuser le discours d’Eric Zemmour a été prise en une seconde“, témoigne Hervé Béroud, son prédécesseur.

Devenir le patron de BFMTV a impliqué que Marc-Olivier Fogiel fasse quelques ajustements personnels, notamment dans la gestion de son compte Instagram. Il lui a été reproché d’avoir publié une photo du chanteur Mika, dont il est très proche, dans les coulisses du JT de TF1. Des automatismes avec lesquels il doit à présent être plus vigilant.

La vie de famille dans tout ça ?

Bien qu’embarqué dans un TGV lancé à très grande vitesse, Marc-Olivier Fogiel n’en oublie pas ses deux petites filles Mila et Lily qui font également partie de son emploi du temps surchargé et qui restent, plus que tout, sa priorité numéro 1. Il les emmène le matin à l’école avant de filer à la rédaction et les retrouve le soir. “Elles ont compris que j’avais moins de liberté. Les voir le matin ou le soir, c’est ma priorité, quoi qu’il arrive“, conclut celui qui est marié depuis 2013 au photographe François Roelants.