Marie-Paule Belle, “remuée”, évoque son histoire avec Françoise Mallet-Joris

0
150

Marie-Paule Belle est de retour avec une actualité chargée parmi laquelle figure la sortie de l’ouvrage intitulé Comme si tu étais là (chez Plon). Un livre dans lequel la chanteuse de 74 ans, à qui l’on doit le tube La Parisienne, dévoile les lettres d’amour de sa défunte compagne, la romancière Françoise Mallet-Joris.

À lire aussi

Ce n’est pas une maladie, ni une perversion

Dans les pages du magazine France dimanche (dans les kiosques le 28 février), elle s’explique sur la genèse de cet ouvrage en expliquant que c’est “un truc tout bête” qui a déclenché sa démarche, à savoir “un déménagement” au cours duquel elle est retombée sur une boîte qui contenait les fameuses lettres en question. “Je me suis dit que ce n’était pas possible de garder ça pour moi tellement c’était beau. Tous ses poèmes, ses dessins, ses mots si doux et drôles, car Françoise était quelqu’un d’extrêmement drôle… qu’est-ce qu’on a pu rire ensemble ! (…) J’ai tout revécu en relisant les lettres et je peux vous assurer que ça m’a énormément remuée“, clame-t-elle.

Et la chanteuse de préciser qu’il y avait aussi une démarche visant à banaliser l’amour entre deux personnes de même sexe alors qu’elle constate une régression dans la lutte contre l’homophobie. “J’ai aussi voulu raconter l’incroyable force de notre passion pour montrer à tous ceux qui vivent dans la douleur cette différence d’aimer quelqu’un du même sexe, ici ou ailleurs, qu’ils ne sont pas à part, ni anormaux, que ce n’est pas une maladie, ni une perversion“, a-t-elle expliqué. Auprès d’Europe 1, elle a aussi évoqué cette relation amoureuse. “C’était très fort. On sentait que ça grandissait, on se retenait et un jour, après un déjeuner au Petit Zinc et une bonne bouteille, on a craqué.” Un amour aussi marqué par une grande différence d’âge entre les deux femmes puisque, à l’époque, la chanteuse avait 24 ans et la romancière 40.

Nous formions un couple de femmes sans souci, sans honte

Dans les pages de Comme si tu étais toujours là, Marie-Paule Belle détaille un peu plus leur histoire de coeur. “Dans les années 70, nous formions un couple de femmes sans souci, sans honte, sans pudeur. Nous étions ensemble naturellement, sans chercher le scandale que nous créions pourtant dans une société figée qui ne reconnaissait pas que deux femmes puissent s’aimer ouvertement et sans réserve. Nous nous sommes tant aimées d’ailleurs“, écrit-elle.

Entre Marie-Paule Belle et Françoise Mallet-Joris, l’histoire avait toutefois connu une fin brutale marquée par la jalousie de la chanteuse quand elle apprend que sa compagne a “un petit béguin” ailleurs. Elle claque la porte puis revient. En 1981, le couple se sépare. “Je regrette surtout d’être partie. Et peut-être aussi de ne pas lui avoir dit plus souvent et intensément à quel point je l’aimais“, admet la star dans France dimanche. Aujourd’hui, elle reste proche des certains enfants de la romancière, morte en 2016 ; Françoise Mallet-Joris avait notamment été mariée trois fois.

À noter que Marie-Paule Belle se produira du 18 au 22 mars, puis du 24 au 28 à La Nouvelle Ève, à Paris.