Mariés au premier regard 2020 – Delphine et Romain : Péripéties et “petit bémol”

0
3182

L’histoire de Romain (31 ans), gérant d’une poissonnerie, et de Delphine (30 ans), agent d’accueil, ressemble à un véritable conte de fées. Compatibles à 82%, les deux candidats de Mariés au premier regard 2020 partagent les mêmes valeurs et ont les mêmes centres d’intérêt. Ils ont en plus une amie commune et leurs parents ont chacun acheté un bien immobilier au Portugal récemment. Autant de coïncidences et d’atomes crochus qui laissent penser qu’ils sont faits l’un pour l’autre. Seule ombre au tableau, la jeune femme a eu du mal à se lâcher malgré son attirance pour son mari.

À lire aussi

Après s’être unis et avoir passé leur première nuit ensemble (lui sur le canapé, elle dans le lit), ils se sont envolés pour Marrakech, au Maroc, pour leur voyage de noces. La bonne humeur et les taquineries étaient au rendez-vous. Les péripéties également, car ils avaient oublié une valise dans l’aéroport lors du départ, puis ils ont attendu cinq heures dans l’aéroport de Casablanca sans savoir pourquoi pour qu’au final, leur vol pour Marrakech soit annulé. Ils ont donc dû prendre un bus et ont fait trois heures de trajet. Mais cela n’a pas entaché leur bonne humeur.

Une fois à l’hôtel, Romain a souhaité se rapprocher un peu physiquement de Delphine. Mais elle n’a pas caché qu’elle était très gênée, de quoi refroidir quelque peu son époux : “Depuis le début on rigole bien, on a de la complicité. Il y a juste un petit bémol : je suis quelqu’un qui a besoin d’affection donc j’aimerais qu’elle soit tactile. Mais si, en face de moi, j’ai un mur, ça va être très compliqué à gérer. Et à un moment donné, je me connais, je sais que je vais me lasser de la situation.