Mariés au premier regard : Révélations sur la dispute entre Solenne et Matthieu

0
252

La lune de miel de Matthieu et Solenne à Chypre n’a pas été idyllique. Malgré leurs 83% de compatibilité, les deux candidats de Mariés au premier regard 2020 étaient loin d’être en osmose. La thérapeute de 33 ans n’a pas été séduite au premier regard, elle s’est donc montrée plutôt distante avec le chef d’entreprise de 42 ans. Et ils ont, semble-t-il, atteint un point de non-retour durant leur voyage de noces.

À lire aussi

Comme lors de leur première nuit ensemble, Solenne a expliqué à son mari qu’elle n’était toujours pas prête à dormir dans le même lit que lui. Et pendant leur séance de plongée, elle est partie de son côté. Perdant patience, Matthieu a eu une discussion avec elle. Et les explications de la belle blonde ont fait l’effet d’une bombe. Après avoir expliqué qu’elle n’aurait pas dû passer au-delà du physique le jour du mariage, elle lui a lancé : “Quand j’ai dit oui, c’était vraiment un effort.” Des propos qui ont exaspéré l’homme qui s’est lancé dans la politique, mais aussi les téléspectateurs. Face au déferlement de haine dont elle a fait l’objet, Solenne s’est donc expliquée sur cette séquence auprès de Télé Loisirs.

Elle a tout d’abord assuré que, si elle avait été aussi distante à Chypre, c’est parce que Matthieu avait tenu des propos blessants : “Des propos qui n’ont pas été filmés m’ont vexée. Je pense qu’on s’est vexé tous les deux. On s’est rendu compte assez rapidement qu’on n’était pas sur la même longueur d’onde, tout simplement. Je pense qu’on s’est renfermé un peu tous les deux en même temps.” Solenne n’a pas souhaité donner plus de détails concernant lesdits propos, mais elle a précisé que leurs paroles avaient été prononcées sous “le coup du stress“. “Du coup, le lendemain matin, on était complètement renfermés tous les deux. Cela a été dur de passer au-delà de ça“, a-t-elle ajouté.

Solenne se défend et Matthieu monte au créneau sur Instagram

Elle a également reconnu qu’elle avait été maladroite avec le jeune homme, notamment en disant qu’elle avait fait un effort pour lui dire “oui” à la mairie. “Matthieu me répétait à longueur de temps que je ne faisais pas d’efforts. Or il ne se rendait pas compte que, depuis que je lui avais dit ‘oui’, je faisais des efforts. C’est dur d’entendre ça, mais c’est un effort de lui dire ‘oui’ car il fallait que j’aille au-delà de mon ressenti, de mon premier sentiment. Bien sûr, quand on entend les choses comme ça, cela peut être assez violent. Mais en même temps, il ne comprenait pas, alors que j’étais dans l’effort perpétuel. J’avais l’impression de subir la situation“, s’est-elle justifiée.

De son côté, Matthieu a pris sa défense sur les réseaux sociaux. Après avoir expliqué qu’il était difficile d’être soi-même quand on était tout le temps filmé, notamment avec une forte charge émotionnelle due à l’expérience, il a lancé : “Et je voudrais dire aux haters, qui se déchaînent, alors qu’ils se sont déchaînés sur Rudy, sur Mélodie, aujourd’hui sur Solenne… de garder un petit peu de dignité, parce que les messages, on les lit, ça fait mal, et on n’est pas forcément préparé à recevoir autant de haine. Donc si ça ne vous plaît pas, cette émission, vous zappez, voilà merci.