Marilyn Manson se rend à la police et reconnaît une agression

0
17

Marilyn Manson a longtemps représenté l’enfant terrible du rock américain, sans pour autant qu’il n’y ait rien à redire sur sa personne ou son comportement. Ces temps sont bien loin hélas… Depuis plus d’un an, plusieurs ex-compagnes du chanteur de 52 ans l’accusent de violences sexuelles, dont l’actrice Evan Rachel Wood avec laquelle il est resté plus de quatre ans. Des accusations très graves et des témoignages insoutenables qui ont rapidement fait de lui un véritable paria.

Une sombre affaire de crachat

Les choses ne sont pas prêtes de s’arranger pour Marilyn Manson puisqu’il s’est rendu à la police de Los Angeles pour une affaire qui date de 2019 et qui s’est passée dans le New Hampshire, comme nous l’apprend TMZ. En concert dans la ville de Gilford, il s’était alors pris le bec avec un caméraman lors de son show avant de lui cracher dessus. Des images qui ont été filmées, apportant la preuve des faits qui sont reprochés au grand pote de Johnny Depp. Si le caméraman n’a souffert d’aucune blessure, le fait de cracher sur une personne constitue un chef d’accusation selon les lois de l’état du New Hampshire.

Les autorités de la ville de Gilford ont délivré un mandat d’arrestation en octobre 2019 dans cette affaire, mais selon le média américain, le rockeur l’aurait éludé, ce que ses avocats réfutent, indiquant que Marilyn Manson était en contact avec les policiers depuis un moment. Finalement, l’artiste s’est rendu à la police vendredi dernier, avant d’être relâché après avoir payé une caution.

Marilyn Manson a maintenant plusieurs conditions à respecter puisqu’il ne doit plus commettre le moindre crime, il ne doit pas entrer en contact avec sa supposée victime et doit se présenter à toutes ses audiences.

Une nouvelle affaire judiciaire pour le chanteur, qui fait déjà face à quatre accusations d’agressions sexuelles au cours des derniers mois.