Marine Lorphelin : Sa soeur Lou-Anne, élue Miss Bourgogne, nie une “élection truquée”

0
56

Le 3 octobre dernier, c’est Lou-Anne Lorphelin qui a été élue Miss Bourgogne 2020. Et la jeune femme de 22 ans, étudiante à l’école de commerce Grenoble École de management, n’est autre que la petite soeur de Marine Lorphelin, sacrée Miss France 2013. Difficile pour les internautes de ne pas trouver à redire sur sa qualification en marge du prochain concours Miss France le 12 décembre. Beaucoup y ont vu un certain favoritisme et même une “élection truquée“.

À lire aussi

Lasse des critiques et des rumeurs infondées, Lou-Anne a décidé de prendre la parole à ce sujet via sa story Instagram, assurant avoir amplement mérité son titre de Miss Bourgogne. “Aucun règlement n’interdit à deux soeurs de se présenter au concours régional. Le comité Miss Bourgogne a pour volonté de passer une bonne année avec la candidate élue, s’ils pensaient que je ne pouvais pas bien représenter ma région, alors je n’aurais même pas été retenue au casting, rappelle-t-elle. Vous ne me connaissez pas personnellement, venez plutôt me rencontrer sur les événements auxquels je vais participer cette année et ensuite vous pourrez vous faire votre propre opinion !

Marine Lorphelin monte au créneau

Peu habituée à recevoir des vagues de méchanceté sur les réseaux sociaux, Lou-Anne Lorphelin a tenté par la suite de faire entendre raison à ses détracteurs : “Si un petit frère voulait devenir footballeur comme son grand frère, vous lui diriez de ne pas tenter sa chance juste parce qu’il est le ‘frère de’ ?” Que ça plaise ou non, la jolie brune participera donc bien à l’événement national attendu au Puy du Fou, et ce, avec le soutien de sa soeur.

D’ailleurs, Marine Lorphelin a d’ores et déjà prouvé qu’elle était derrière elle en défendant son honneur. “Je voulais juste dire deux mots sur les réactions disproportionnées que j’ai pu lire sur les réseaux sociaux envers Lou-Anne. (…) elle s’est battue depuis le début de l’aventure, elle était rayonnante hier soir, elle a tout donné, a très bien parlé, donc ceux qui disent qu’elle ne méritait pas sont injustes et non objectifs. (…) Sachez que je continuerai de la soutenir pour la suite de son aventure parce qu’elle est ma soeur, mon sang, et c’est ce qu’on fait pour sa famille. En tout cas, moi, j’ai été élevée dans une famille aimante où on se soutient. Point final.” Voilà qui a le mérite d’être clair !