Marjolaine Bui (Greg le millionnaire) : maman protectrice… et séparée du père de son fils !

0
66

Il est loin le temps où Marjolaine Bui rendait Greg le millionnaire “dur de partout”. Businesswoman, animatrice… la jeune femme a vécu mille vies depuis qu’elle a participé à l’émission de dating de TF1, en 2003. Mais c’est loin des caméras et des plateaux de tournage qu’elle évolue aujourd’hui. Maman d’un petit garçon prénommé Shaï, elle mène une existence plus terre-à-terre, qu’elle a accepté d’évoquer pour Gala.fr. Et une chose est sûre : sa priorité, c’est son enfant.

Je suis restée presque deux ans et demi célibataire

Je peux dire, hein, je m’en fiche, je suis amoureuse de mon fils, explique-t-elle à Gala.fr. Il est tout ce que j’aime chez un enfant. Avec lui, je suis super protectrice.” Aujourd’hui, Marjolaine Bui est séparée du père de son fils, un certain Anthony. Elle est à la tête de l’agence immobilière MB IMMO CONSEIL, située dans le 8e arrondissement de Paris, à deux pas du parc Monceau. “Après ces émissions, je suis restée presque deux ans et demi célibataire, poursuit-elle. Je travaillais trop. Mais je n’ai pas ressenti ce célibat comme quelque chose de difficile, parce que j’étais occupée.

Une parenthèse, aux Etats-Unis, lui a permis de “remettre un peu les pieds sur Terre” et de “récupérer une espèce de vie normale“. Célibataire, ou non, les téléspectateurs ne risquent pas de la voir, de sitôt, chercher l’amour à nouveau sur le petit écran. Tout comme Grégory Basso son ancien compère, avec qui elle ne semble pas avoir gardé contact.

L’ancienne star du programme de TF1 est en couple avec la mannequin et ancienne dauphine de Miss France en 2003 Ornella, avec qui il vit à la Réunion. Ensemble, ils sont à la tête d’une famille de trois enfants, Ilario – le fils aîné d’Ornella, issu d’une relation précédente -, Livio – né en 2016 – et Matteo – né en 2018. “Vivons heureux, vivons cachés, assure-t-il. J’ai le bonheur d’élever trois enfants, dont deux que j’ai eus avec ma fiancée. Devenir papa a changé ma conception de la vie. Désormais ma priorité c’est eux.” Voilà qui lui fait, au moins, un point commun avec Marjolaine…