Mark Harmon (Gibbs de NCIS) et Pam, fiers mari et femme : rares images du couple

0
420

S’il occupe avec une constance très remarquable le petit écran français, au gré des (re)diffusions sur les chaînes du Groupe M6 de la série NCIS dont il est toujours l’emblématique tête d’affiche après dix-sept saisons (seul membre de la distribution originelle avec son camarade David McCallum, alias “Ducky”), Mark Harmon est à la ville un homme des plus discrets. Et son épouse Pam Dawber, également actrice abonnée aux productions télé, l’est au moins autant. C’est dire si leur apparition ensemble devant les photographes dans les rues de leur quartier à Los Angeles à la fin du mois de mai était exceptionnelle !

À lire aussi

Bien que mariés depuis maintenant trente-trois années et tous deux actifs dans le monde du showbiz, l’interprète de l’agent spécial Leroy Jethro Gibbs et sa femme semblent fuir les photocalls et mondanités qui sont l’apanage d’Hollywood. C’est d’ailleurs à l’occasion d’une sortie en toute décontraction, tandis qu’ils promenaient leur chien dans les parages de leur propriété située dans le quartier de Brentwood, qu’ils ont été aperçus par des photographes de presse. Certes réservés par nature mais rompus aux médias, les deux époux se sont de bon gré laissé observer, très souriants. Des sourires qu’il était possible de voir puisqu’ils portaient autour du coup leurs masques de protection (dans le cas de l’acteur, un simple bandana) ; en plein confinement dans le cadre de la lutte contre la pandémie de coronavirus, Mark et Pam semblaient en revanche se soucier de la distanciation sociale, se tenant à plus d’un mètre l’un de l’autre !

Mark Harmon, fier Marine à la télé, fier mari à la ville !

Qu’on ne s’y trompe pas : le couple, uni par le mariage depuis 1987 et par l’amour de deux fils qui en sont issus, Sean (32 ans) et Ty (28 ans le 25 juin 2020), est on ne peut plus soudé. “Nous avions tous les deux la trentaine quand nous nous sommes mariés, du coup, par chance, toutes les bêtises, on les avait déjà faites avant. C’est sans doute ce qui, d’après ce que j’en sais, se rapproche le plus de la clé d’un mariage qui dure“, témoignait Mark Harmon en février 2019 lors d’un entretien avec le magazine People, dont il faisait alors la couverture, plus de trente ans après avoir été désigné “Homme le plus sexy de l’année” par l’hebdomadaire. Il y confiait également sa “fierté” d’être marié à Pam, évoquant la bague à tête d’aigle qu’il porte à l’annulaire, qui avait appartenu à son grand-père : “Je la porte, ou une autre de celles que je possède, dès que je ne suis pas en tournage. J’ai besoin d’avoir quelque chose à mon annulaire parce que je suis fier d’être marié et je suis fier de la personne avec laquelle je suis mariée. Je suis tout simplement fier d’elle“, revendiquait-il. Elle aussi est fière de lui : le 1er octobre 2012, elle faisait une rare sortie en famille, bel et bien présente avec leur fils Sean sur le Hollywood Walk of Fame pour l’inauguration de l’étoile de son époux.

Unis, mais pas toujours à l’unisson, et c’est justement un autre ciment de leur mariage : “Dans l’ensemble, nous n’avons pas les mêmes goûts et cela a été sain pour notre couple, en fait“, confiait-il aussi, prenant l’exemple d’un de ses rôles cultes, celui d’un prof de sport contraint de donner des cours de rattrapage durant les vacances d’été dans la comédie Summer School. “Je voulais le faire parce que j’avais vraiment envie de travailler avec le réalisateur Carl Reiner. C’était un vrai tournant pour moi, genre “il croit pouvoir faire ça ?”, et c’était très important. Mais Pam me disait : “Ne le fais pas. Ne fais pas ce film.”” Au final, Summer School, qui a connu un certain succès en salles en 1987, a effectivement ajouté une corde à l’arc de Mark Harmon – même s’il n’a pas tellement eu l’occasion de persévérer dans le registre comique – et on a pu ensuite le revoir au grand écran dans The Presidio (1988) au côté de Sean Connery et Stealing Home avec Jodie Foster la même année, puis en shériff dans le western Wyatt Earp porté par Kevin Costner ou encore en beau-père mis à rude épreuve par Lindsay Lohan dans la comédie culte Freaky Friday.

Un agent très spécial du petit écran…

Mais c’est bien sûr grâce à son parcours en télévision que Mark Harmon est devenu une star adulée dans le monde entier. Après s’être révélé au début des années 1980 dans le soap Flamingo Road et avoir marqué les années 1990 tantôt comme enquêteur (Reasonable Doubts) et tantôt comme chirurgien orthopédique (Chicago Hope), il a rencontré dans les années 2000 le personnage phare de sa carrière : après l’avoir remarqué en 2002 en agent spécial dans la série The West Wing (A la Maison Blanche), le producteur Donald P. Bellisario lui fait camper l’ex-Marine et agent spécial du NCIS Leroy Jethro Gibbs dans deux épisodes de la série JAG qu’il a créée avant de faire de lui le héros d’une autre de ses séries, NCIS. En mai 2020, NCIS, dont la distribution a presque intégralement changé depuis les débuts, a été renouvelée pour une dix-huitième saison à venir !

Quant à Pam Dowber, qui avait connu le succès grâce à ses rôles dans des sitcoms des années 1980 (Mork & Mindy, My Sister Sam), elle s’est peu à peu éloignée des écrans, après avoir mené une carrière d’actrice de téléfilms jusqu’à la fin des années 1990. En 1999, elle jouait d’ailleurs avec son mari dans I’ll Remember April, un drame avec l’enfant star Haley Joel Osment. En 2014, elle avait failli réussir un retour gagnant en compagnie de Robin Williams, son fameux acolyte de Mork & Mindy, dans une série baptisée The Crazy Ones, mais, faute d’audience, le projet avait vite été annulé. La star de Jumanji, qui souffrait de la maladie à corps de Lewy, allait mettre fin à ses jours quelques mois plus tard.

GJ