Marthe Keller fait une confidence surprenante sur sa rupture avec Al Pacino

0
11

Il y a des rencontres qui vous marquent à vie. Pour Marthe Keller, 76 ans, l’une d’elles a eu lieu sur le plateau du film Bobby Deerfield réalisé par Sydney Pollack en 1976. L’actrice suisse y joue l’un des rôles principaux aux côtés de l’acteur américain Al Pacino.

Leur rencontre est un véritable coup de foudre et ces deux-là ne vont plus se quitter pendant près de sept ans. Sept années de bonheur et une fin plutôt heureuse puisque les deux acteurs vont rester amis. Aujourd’hui séparés depuis longtemps, celle que l’on a notamment pu voir dans Marathon Man où elle partage l’affiche avec Dustin Hoffman, s’est laissé aller à quelques confidences amusantes sur le moment de leur séparation.

“Je ne lui ai avoué qu’il y a un an”

Répondant aux questions de Madame Figaro pour un article publié dans le numéro du 30 avril, Marthe Keller s’est prêtée au jeu du question/réponse. Lorsque le journaliste lui demande quelle est sa madeleine de Proust, la réponse de l’actrice est assez surprenante. “La tasse et la sous-tasse que j’ai emportées avec moi à la fin de ma relation avec Al Pacino. Je bois dedans tous les jours depuis quarante ans et je ne lui ai avoué qu’il y a un an”, confesse-t-elle.

Une anecdote aussi drôle que mignonne pour l’actrice qui a longtemps vécu entre Paris et New York pendant sa carrière. Deux villes qu’elle aime profondément. “Paris, d’une beauté rare. J’ai longtemps habité entre New York et Paris : l’une est un homme, et l’autre, une femme fatale”, résume-t-elle.

Avant de rencontrer Al Pacino, Marthe Keller a été en couple avec le célèbre réalisateur français Philippe de Broca. Ensemble, ils ont eu un fils, Alexandre, qui a lui-même deux filles qui font le bonheur de leur grand-mère. “Je suis excessivement fière d’elles”, conclut-elle émue.