Mary-Kate Olsen divorce : “Olivier Sarkozy aurait adoré une femme au foyer”

0
107

Plusieurs raisons ont poussé Mary-Kate Olsen à demander le divorce, après 5 ans de mariage avec le Français Olivier Sarkozy. En plus de s’opposer sur le projet d’avoir un enfant, les ex-amants mèneraient des vies bien trop différentes. A en croire une source du magazine People, citée ce 21 mai 2020, l’ancienne actrice de 33 ans serait trop carriériste au goût de son futur ex-mari, banquier de 50 ans quelque peu fêtard.

À lire aussi

Mary-Kate travaille très dur et se concentre sur son entreprise. Son emploi du temps est plus que strict, a rapporté un proche. Elle est le genre de personne à ne jamais se plaindre d’une journée de 12 heures. Olivier n’a jamais compris son dévouement et sa passion. Il aurait adoré avoir une femme au foyer. Olivier adore voyager sous les tropiques avec ses amis français. Il a voyagé sans elle à plusieurs reprises (…). Vous ne pouvez pas contrôler une fille en voie de devenir milliardaire depuis ses 20 ans.

Après avoir été une enfant star dans la série La Fête à la maison, Mary-Kate Olsen est devenue une femme d’affaires aguerrie en fondant sa propre société de production avec sa soeur jumelle Ashley. Reconverties en stylistes à succès dès 2005, toutes deux ont ensuite fondé un véritable empire de la mode avec les marques The Row et Elizabeth and James. Le peu de temps libre que Mary-Kate Olsen s’accorde est dédié à sa passion pour l’équitation.

Il y a quelques jours déjà, une autre source de People avait confirmé que la styliste et son époux ne partageaient pas les mêmes aspirations : “Olivier aime faire la fête et dépenser. Il mène la grande vie. Mary-Kate préfère la tranquillité et la solitude, faire les choses qu’elle aime. Sortir ne l’intéresse pas vraiment, elle aime les réunions en petit comité.

Un divorce qui peut attendre

Le 17 avril dernier, Mary-Kate Olsen a souhaité déposer une première demande de divorce, mais celle-ci a été refusée par les tribunaux de la ville de New York, qui en cette période de crise sanitaire ne traitent que les demandes urgentes. Le 13 mai, l’Américaine a déposé une demande de divorce en urgence, en expliquant qu’Olivier Sakorzy avait mis un terme à leur bail sans même lui demander son accord : “Mon mari attend que je déménage de notre maison lundi, le 18 mai 2020, dans un New York en pause à cause du Covid-19 (…). Je suis pétrifiée que mon mari essaie de me priver de la maison dans laquelle nous avons vécu et, s’il réussit, je ne vais pas seulement perdre ma maison, je risque aussi de perdre mes biens personnels,” avait-elle notamment expliqué.

Cette seconde demande lui a été refusée deux jours plus tard, un juge estimant que cette situation n’est pas une véritable urgence. À en croire une source d’E! News, la jeune femme aurait trouvé refuge chez sa soeur jumelle dans un appartement en dehors de Manhattan.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.