Mask Singer : Laurence Boccolini gagnante en larmes dédie sa victoire à sa fille

0
345

Que de surprises pour cette première saison de Mask Singer ! L’émission de TF1 au concept novateur – des stars de tous milieux qui chantent sous des costumes – a été le théâtre de scènes marquantes, comme Sheila chantant Djadja ou Laurence Boccolini reprenant Crazy in love de Beyoncé, avec une voix incroyable. C’est cette puissance vocale que le public et jury de l’émission a souhaité récompenser, faisant de l’animatrice, cachée sous le costume de la licorne, la grande gagnante de cette première saison !

À lire aussi

Vous m’avez mis le moral à zéro, vous n’avez pas arrêté de me dire que j’aurais dû me lancer dans la chanson. J’en déduis que j’ai raté ma vie. Merci beaucoup, tout ce que vous avez dit ça m’a vraiment touché“, explique Laurence Boccolini, émue. “Que l’aventure permette de découvrir une voix pareille, t’es la gagnante de rêve“, a félicité Camille Combal, ébloui par ses performances. Une pluie de compliments qui a suscité une grande émotion chez la présentatrice, incapable de retenir plus longtemps ses larmes.

C’était une année tellement difficile que je me suis dit que l’univers ne pouvait pas ne pas apporter des choses réparatrices. Et cette aventure elle a été tellement réparatrice, parce que je l’ai faite pour ma fille. Ma fille m’a dit “t’es une licorne et les licornes c’est immortel”. Bah voilà ! Je suis contente“, se réjouit-elle en évoquant sa fille, Willow (5 ans).

D’autres candidats ont été démasqués vendredi 13 décembre 2019. Sous le paon se cachait en fait Frank Leboeuf. Karl Zéro était sous le costume de l’aigle et le panda n’était autre que Julie Zenatti. Sur les réseaux sociaux, les internautes avaient largement deviné les identités des candidats, notamment grâce à quelques noms lâchés par Cauet ou Laurent Ruquier.