Mathieu Amalric est en couple avec une sublime chanteuse d’opéra : “J’ai de la chance !”

0
17

La rentrée cinématographique ne se fera pas sans lui. Son nouveau film, Serre-moi fort, est projeté en salles obscures depuis le 8 septembre 2021. Réalisateur, mais aussi acteur, Philippe Katerine en l’honneur du septième art, l’acteur de 55 ans a pu profiter des conseils de sa compagne Barbara Hannigan.

J’ai la chance de vivre avec une chanteuse d’opéra et chef d’orchestre qui m’a donné des cours de chant pendant le confinement, explique-t-il dans les colonnes du magazine GQ. Quand les frères Larrieu l’ont appris, ça les a enthousiasmés. Or, c’était peu de temps avant le tournage et moi, je ne savais pas jouer de la guitare ! J’ai alors récupéré chez mon fils une Fender Stratocoster que m’avait offerte Bertrand Bonello. Pendant un mois et demi, j’ai vécu, dormi, pissé, pris le métro, fait les courses avec cette guitare.

J’ai toujours filmé des femmes de ma vie

Mathieu Amalric est en couple avec Barbara Hannigan, soprano, musicienne accomplie et chef d’orchestre. Elle est l’une des figures centrales de l’opéra actuel. Les amoureux ont d’ailleurs collaboré, professionnellement, par le passé. Le réalisateur l’a filmée à plusieurs reprises pour des courts-métrages, dont C’est presque au bout du monde, et il partagera prochainement un projet avec sa compagne autour du compositeur saxophoniste John Zorn. “Adolescent, j’étais timide. Je n’étais pas celui qui danse, mais celui plaqué contre le mur et qui regarde les autres. J’observais, j’imaginais des vies. Plus tard, dans la rue, j’ai pu rencontrer des filles avec qui j’étais à l’école, qui me disaient qu’elles m’aimaient beaucoup mais que je leur faisais un peu peur, rappelle-t-il dans Rolling Stone. Comme disait Renoir, on fait du cinéma pour filmer la personne que l’on aime. C’est aussi bête que ça. J’ai toujours filmé des femmes de ma vie, hormis Vicky Krieps…

Retrouvez Mathieu Amalric dans le magazine Rolling Stone, n° 136 du 28 septembre 2021, et dans le magazine GQ, n°153 du 29 septembre 2021.