Matthieu Delormeau : Ces animateurs qu’il regrette d’avoir critiqués

0
177

Touche pas à mon poste a conclu sa saison le jeudi 18 juin 2020 sur C8. Personne n’aurait alors imaginé que Matthieu Delormeau ne rempilerait pas à la rentrée. Et pourtant. Le chroniqueur de 46 ans a créé la surprise en annonçant son départ totalement inattendu au Parisien. Cela faisait maintenant cinq ans qu’il était l’un des piliers de TPMP, et même si Cyril Hanouna a tenté de le retenir, il a “très bien” pris cette volonté de se diriger vers d’autres horizons. Lesquels ? Matthieu Delormeau ne le sait pas encore.

À lire aussi

Partir après tant d’années de service pousse forcément à faire le bilan. Si Matthieu Delormeau dit s’être beaucoup amusé dans TPMP, jusqu’aux derniers instants, il a malgré tout quelques regrets. Des choses qu’il a dites mais qu’il n’aurait pas dû. C’est en tout cas ce qu’il pense avec le recul.

Deux animateurs ont fait les frais de sa langue parfois trop bien pendue : Arthur et Sophie Davant. “Mon seul regret, c’est que, à la télévision, il n’y a pas de place pour la nuance. Les débats sont souvent binaires. Tu es Gilets jaune ou un salaud de riche, tu es raciste ou anti-police. C’est compliqué d’expliquer que tu es à la fois anti-raciste et que tu soutiens la police… Surtout qu’on n’a jamais plus de cinq minutes pour exposer son avis. Il faut des arguments chocs, a-t-il expliqué au Parisien. J’ai pu tomber dans de la critique facile et des mots ont dépassé ma pensée. Avec du recul, j’ai été caricatural en critiquant Arthur, alors qu’au fond, c’est un sacré animateur. Idem pour Sophie Davant, à qui j’ai présenté mes excuses.

Le principal est que Matthieu Delormeau a su reconnaître qu’il était allé bien trop loin.