Maxime Le Forestier, son fils malentendant : “Je ne savais pas quoi faire…”

0
202

Maxime Le Forestier offre de rares confidences sur sa famille. Le musicien de 70 ans revient avec un nouvel album, Paraître ou ne pas être, attendu le 7 juin 2019. Dans le magazine Closer (en kiosque le 31 mai), il évoque longuement ses deux fils : Arthur, 29 ans, né de son mariage avec Fabienne et avec lequel il collabore sur son dernier disque, mais aussi Philippe, son aîné de 38 ans malentendant.

À lire aussi

Dans Closer, Maxime Le Forestier évoque avec beaucoup de pudeur l’enfance de Philippe. Quand nos confrères lui demandent si c’est lui qui l’a sauvé du silence, le chanteur répond : “Je pense qu’il se serait sauvé tout seul si je n’avais pas été là… Quand Philippe était petit, je ne savais pas quoi faire.” Maxime Le Forestier en appelle à l’époque à la mère de Carlos, la célèbre pédiatre et psychanalyste française François Dolto. Ensemble, ils trouvent les clés pour comprendre Philippe. Aussi, le seul conseil que Maxime Le Forestier voudrait donner aux parents est simple : “Il faut arriver à communiquer, avec les moyens du bord : les Lego permettaient à Philippe d’identifier les couleurs et les formes, jouer au foot établissait une communication avec ses copains…

Aujourd’hui, Philippe Le Forestier est régisseur dans le cinéma. Son petit demi-frère, Arthur Le Forestier, est musicien. C’est, par exemple, lui qui signe la musique du dernier single de son père, Les Filles amoureuses, et joue de la guitare tout au long de l’album. Dans Gala, également en kiosques le 31 mai, Maxime Le Forestier résume sa pensée avec tendresse : “Je n’ai pas de modèle paternel dans la mesure où mes parents ont divorcé quand j’avais 12 ou 13 ans. Mon père est parti à Londres, je ne le voyais jamais (…). Au final, je n’ai pas de regrets ni de réclamation, et je suis fier des hommes que mes deux fils sont devenus.

Dans Closer, Maxime Le Forestier évoque également le destin tragique de sa soeur aînée, Anne, pianiste et professeure au conservatoire. Elle fut un modèle pour son petit frère et sa petite soeur Catherine. Elle est tétraplégique depuis un grave accident.