Maxine (Koh-Lanta 2021), une traîtresse ? “Quand on est éliminé, on a une part de responsabilité !”

0
6

Vendredi 4 juin 2021, TF1 diffusait la grande finale de Koh-Lanta, Les Armes secrètes. Une saison riche en rebondissements ! Après avoir remporté la mythique épreuve des poteaux, Maxine a choisi Lucie pour l’accompagner face au jury finale. Et c’est la grande copine de Laure qui a remporté cette édition du jeu de survie ! Pour Purepeople.com, la grande gagnante se livre sur son aventure.

Comment vivez-vous cette place de grande gagnante ?

Je suis très heureuse ! Beaucoup d’émotions et de sentiments vendredi soir pour la finale. J’ai directement pensé à appeler ma famille, mes parents parce que je me suis dit qu’ils devaient être comme des fous devant leur télé. C’est aussi la fin d’une grande aventure, donc je suis aussi un peu nostalgique et triste. Les vendredis soirs, il va falloir les occuper maintenant (rires) ! C’est tellement fou que j’ai encore du mal à réaliser.

Pourquoi avoir choisi Lucie ?

Lucie m’avait quand même bien aidée avec son bracelet noir. Je ne connais pas beaucoup d’aventuriers qui auraient fait un geste comme ça. Je me devais de lui rendre. Aussi, elle a fait de sacrés performances. A la course d’orientation, c’est la seule à avoir trouver le poignard dans les règles de l’art et sur les poteaux, elle m’a sciée. Elle ne bougeait pas, chapeau à elle ! Et puis, à ce stade du jeu, forcément, on pense à gagner. Pour une fois, j’ai pensé à moi et j’avais quand même plus de chances de gagner face à elle que face à un Jonathan qui est adoré par la majorité des aventuriers.

Qu’allez-vous faire avec les 100 000 euros gagnés ?

J’aimerais payer un gros voyage à mes parents et à mon frère au Costa Rica. Parce que ça fait un petit moment que l’on n’est pas partis en famille. Je veux remercier mes parents pour tout ce qu’ils font pour nous depuis qu’on est petits. Et puis, le Costa Rica c’est plutôt sympa (rires) ! J’aimerais aussi investir une petite partie dans un appartement parce que ça fait longtemps que je veux quelque chose à moi, quitter mes parents et prendre mon indépendance pour les laisser tranquilles. J’aimerais aussi créer mes propres émissions avec des sportifs aussi. Pas mal de projets donc !

Votre binôme avec Laure n’a pas fait l’unanimité ni auprès des vos camarades ni des téléspectateurs… Comprenez-vous ?

Je comprends dans le sens où on ne peut pas plaire à tout le monde. Quand on fait de la stratégie, c’est souvent mal compris ou du moins les gens n’aiment pas voir de telles choses. Koh-Lanta, c’est un tout, c’est une aventure très complète où il faut savoir être bon stratégiquement parlant, socialement parlant et sur les épreuves. Moi, je suis hyper fière d’avoir fait tous les choix que j’ai pu faire avec Laure et je ne les changerais pour rien au monde. Je prends vachement de recul par rapport aux critiques. Mon aventure a été super, et c’est tout ce que je retiens.

Vous avez trahi Magali, Vincent, Candice… et vous envisagiez de voter contre Lucie lors du dernier conseil… En regardant les épisodes, qu’en pensez-vous ?

Avec le recul, j’aurais fait pareil. Après, quand on parle de trahison, tout est relatif. Pour moi, éliminer Laure c’est la trahir. Pareil pour Jonathan ou Arnaud. Mais Candice, si elle est partie, c’est en partie de sa faute parce qu’elle a fait confiance à Laure et moi alors qu’elle était très isolée et pas du tout proche de nous. Pour Magali, on voulait sauver notre peau : on savait que les garçons voteraient contre elle donc on a fait pareil. Vincent, c’est la sortie qui m’a fait le plus mal je pense. Parce que c’est un très chouette garçon. Il a pris du recul, il a compris que c’était un jeu et il nous a félicité avec Laure. Rien que pour ça, c’est un aventurier incroyable. Malheureusement, les binômes ont redistribué toutes les cartes, le choix n’était pas facile.

Hervé, Frédéric et Magali n’ont pas digéré vos trahisons… Qu’avez-vous à leur répondre ?

Encore une fois, je comprends qu’ils puissent nous en vouloir. On les a éliminés, empêchés de poursuivre cette très belle aventure. Donc je comprends cette frustration. J’essaye de me mettre à leur place. Après, je trouve ça dommage d’en arriver à ce point et de ne pas prendre le recul suffisant comme Vincent, se dire : “Ce n’est qu’un jeu, elles ont peut-être mieux joué que nous”. Il faut savoir aussi que dans Koh-Lanta, quand on est éliminé, on a une part de responsabilité. C’est facile de remettre la faute sur les autres… Je pense qu’ils auraient pu mieux jouer peut-être à certains moments. C’est dommage.

Durant le jeu, avez-vous été blessée ou avez-vous souffert de votre aventure ?

Globalement, mon aventure s’est plutôt bien passée. Je ne me suis jamais sentie trop trop dans le mal. Sauf à la fin, quand ça commençait à tirer pas mal au niveau des cervicales. J’avais hyper mal à force de dormir allongée par terre. Ça commençait à devenir très dur, je n’y arrivais plus donc je dormais assise. Et dormir, c’est un grand mot… Mon corps me disait : “Heureusement que c’est bientôt la fin !”

Combien de kilos avez-vous perdu ?

J’avais perdu 5 kilos. Avec Laure, on s’est suivies même dans la perte de poids (rires) !

Comment avez-vous vécu votre changement physique ?

Franchement, la première fois que je me suis vue dans le miroir, ça m’a fait un choc de fou ! J’ai toujours aimé être assez fine, mais je ne m’étais jamais vue comme ça. Quand je vois mes joues creusées, le trou énorme entre mes cuisses… C’était la première fois de ma vie. J’ai réalisé que Koh-Lanta, ça ne rigole pas, et que j’avais pris cher (rires). C’est marrant parce que c’est pour ça aussi qu’on fait Koh-Lanta : pour être dans le dur. Et ça se voit jusque sur notre corps.

Comment avez-vous géré le retour à une alimentation normale ?

Je m’en suis plutôt bien sortie. J’ai bien géré ! Déjà, je pense que tout le sport que j’ai pu faire m’a bien aidé. Je faisais vachement attention à ce que je mangeais. J’ai repris un rythme petit à petit. Même si, je ne vais pas le cacher, j’ai fait quelques petites crises de boulimie (rires). C’est inévitable ! En plus c’était la période de Noël… Au final, j’ai retrouvé mon poids d’avant Koh-Lanta, ça a été !

Des aventuriers des saisons précédentes ont été la cible de lourdes insultes mais aussi de menaces de mort, leurs familles aussi… Avez-vous vécu cela ?

Non, pas du tout ! Bien sûr, j’ai reçu des messages pas très cools. Mais j’ai toujours pris beaucoup de recul par rapport à ça et j’ai toujours tout fait pour les éviter ces messages. Dans le sens où je ne passe pas énormément de temps sur Instagram, je ne regarde pas tous les commentaires, je ne vais pas sur Twitter. J’essaye de me préserver à ce niveau-là. S’il y avait des tweets drôles, mon frère me les envoyait. Mais ça s’est très bien passé. La production a toujours été là pour nous à ce niveau-là, donc la diffusion a été super pour moi.

Votre compagnon Benjamin Bonzi est lui aussi un grand sportif ! Comment vous-a-t-il accompagnée sur Koh-Lanta ?

C’est vrai qu’il m’a pas mal regardée lors de ma préparation. Quand je fais quelque chose, je ne le fais jamais à moitié. J’étais partie bien affûtée d’ailleurs pour Koh-Lanta ! Mon copain m’a vachement soutenue, même avant de partir. Je faisais déjà gaffe à habituer mon estomac à ne pas trop manger et lui faisait gaffe à ne pas manger de conneries devant moi (rires). Je le remercie parce que, que ce soit avant le départ ou au retour, il m’a toujours bien accompagnée, même quand je n’arrivais plus à dormir la nuit au retour à cause du décalage horaire.

Vous avez travaillé chez Ma Chaîne Sport en 2015/2016 comme “consultante sportive pour le trampoline, tumbling, double mini trampoline et ski acrobatique”… au même moment que Lucie. Vous connaissiez-vous avant Koh-Lanta ?

Pas du tout ! On ne bossait pas du tout au même endroit, ni pour le même service. Je venais de commencer ma carrière de journaliste, j’étais toute jeune. Je ne faisais que des piges ponctuelles, je n’étais pas du tout employée dans cette chaîne-là. Je bossais pour les sports extrêmes. Mais c’est vrai que c’est incroyable ! On a un parcours assez similaire, que ce soit dans le sport ou dans le métier. Et c’est trop drôle parce que quand on s’est rencontrées à la réunification il y avait tout le monde autour de nous et quand on s’est raconté nos vies on était scotchées. Après, elle a dix ans de plus que moi donc il y a quand même une différence d’âge mais nos parcours sont similaires !

Quels sont vos projets ?

Continuer à bosser à Sport en France. J’adore mon métier et j’aime beaucoup mon émission, et pourquoi pas faire d’autres choses pour eux. J’aimerais créer ma propre émission avec des sportifs, un truc un petit peu cool qui sort de l’ordinaire, je suis encore en train d’y réfléchir. Et j’aimerais bien continuer mes petits projets de live sur Instagram avec les sportifs. Pas mal de projets en tête qui me rendent heureuse et que je vais continuer.

Contenu exclusif ne pouvant être repris sans la mention de Purepeople.com.