Meghan Markle : Soutien inattendu d’un acteur anglais qui se sent “mal”

0
174

Tandis qu’elle profite de sa pause de six semaines loin des médias, Meghan Markle a reçu le soutien inattendu d’une star britannique : Daniel Radcliffe. Dans une interview accordée au magazine People, le 5 décembre 2019, l’acteur de la saga Harry Potter a en effet affirmé se sentir “mal” pour la duchesse de Sussex, malmenée par la presse.

À lire aussi

J’ai toujours pensé que les princes William et Harry étaient cools, modernes et jeunes. Je n’ai pas un très grand intérêt pour ça [la famille royale, NDLR], je n’entends que des bribes mais de ce que j’ai compris, Meghan Markle est suivie avec toute la force des médias britanniques. Je ne peux même pas imaginer, a commenté le comédien anglais de 30 ans. C’est pourquoi j’ai toujours pensé que leur relation était sympa parce que je me dis, ‘Mec, elle doit vraiment t’aimer pour vouloir se lancer dans cette vie folle.’

En ayant fait ses débuts d’acteur à seulement 10 ans, Daniel Radcliffe a lui-même fait face à une certaine pression médiatique alors qu’il n’était encore qu’un enfant : “Ce que j’ai vécu est une fraction de ce qu’ils vivent et ont traversé, a-t-il confié. Et ils ont affronté ça depuis la naissance [Harry et William, NDLR]. Ils n’ont même pas eu 10 ans comme j’ai pu avoir. Donc, même si je ne soutiens pas pleinement la monarchie, j’ai un grand respect et de la sympathie pour eux.” Un message qui n’est pas sans rappeler celui de Kim Kardashian en novembre dernier, qui avait elle aussi apporté son soutien aux Sussex.

L’histoire de Diana qui se répète

En septembre dernier, dans un documentaire événement diffusé sur ITV News, le prince Harry et Meghan Markle ont ouvertement confié leurs difficultés à gérer ce qu’ils considèrent comme un véritable “harcèlement” de la part des médias britanniques. Tout en rapprochant sa situation de celle Diana dans les années 1990, le couple a engagé des poursuites judiciaires contre plusieurs tabloïds : “Ma plus grande peur est que l’histoire se répète. J’ai vu ce qu’il se passe lorsqu’une personne que j’aime est banalisée au point de ne plus être traitée ou vue comme une personne réelle. J’ai perdu ma mère et, maintenant, je vois ma femme devenir la victime de ces mêmes forces puissantes“, a expliqué le prince Harry sur son site officiel.