Mélanie Laurent maman, elle explique le choix des prénoms de ses deux enfants

0
17

Elle passe beaucoup de temps à tourner, à créer. Mais évidemment, Mélanie Laurent porte une attention toute particulière à l’éducation de ses deux enfants, Léo et Milla, 8 ans et un an et demi. En couple avec un technicien du cinéma depuis des années, la comédienne a découvert le bonheur d’être mère pour la première fois en septembre 2013, également toutes les responsabilités que ce rôle implique. “Je ne me mets pas trop la pression, car il y aura forcément quelque chose de raté, explique-t-elle. J’ai un mot d’ordre : faire en sorte que, quand je couche ma fille, elle rigole et, quand elle se réveille, elle sourit. Si ça marche, cela veut dire qu’il n’y a pas eu trop de stress dans la journée. J’ai fait pareil avec mon fils.

Ce sont les prénoms les plus donnés en France

Mélanie Laurent, qui n’évoque que rarement sa famille, a accepté de poursuivre un peu plus loin les confidences. Elle a notamment précisé pourquoi elle avait choisi d’appeler ses deux enfants ainsi, constatant avec surprise qu’elle était loin d’être la seule à avoir misé dessus. “Ce sont surtout les prénoms les plus donnés en France, assure l’actrice de 38 ans. Je voulais des prénoms courts, qui vieillissent bien. Léo, c’est mignon pour un petit garçon, cool pour un ado, et tellement sexy pour un grand-père.” Aucun rapport avec DiCaprio, donc ?

Maman très active

Il faudra bien que Milla et Léo s’habituent aux absences régulières de maman. Si elle a préféré se camoufler derrière les caméras dernièrement en tant que réalisatrice, Mélanie Laurent revient en force en tant qu’actrice. On l’a récemment vue à l’affiche du film Six Underground, de Michael Bay, et elle s’apprête à tenir le rôle principal d’Oxygène, le prochain film d’angoisse d’Alexandre Aja. Elle va également tourner dans l’adaptation du roman de Victoria Mas, Le bal des folles, qu’elle réalise elle-même et qui sera diffusé en streaming légal sur Amazon Prime. Largement de quoi faire la fierté de sa fille et de son fils…

Retrouver l’interview de Mélanie Laurent dans le magazine Madame Figaro, n°1914.