Mélanie Martial, les vidéos intimes d’Anthony Martial : “Je suis au courant”

0
72

Anthony Martial a eu une belle frayeur. Il craignait de voir des vidéos intimes diffusées sur internet et dans la presse à cause d’un prétendu mannequin international (qui était en réalité une chômeuse vivant près de Nancy) qui n’avait pas accepté que le footballeur de 24 ans veuille couper les ponts avec elle. Après que l’affaire est sortie dans les médias, son épouse Mélanie Da Cruz a souhaité prendre la parole ce week-end sur Snapchat pour faire une mise au point.

À lire aussi

L’affaire est désormais médiatisée, nombreux sont donc les internautes à avoir envoyé des messages à la candidate des Marseillais VS Le Reste du monde (W9) afin de savoir si elle avait le moral après ces dernières révélations. Des inquiétudes qui ont poussé Mélanie, d’ordinaire très discrète en ce qui concerne sa vie privée, à briser le silence. “Il y a beaucoup de personnes qui s’inquiètent parce qu’il y a beaucoup de personnes qui me suivent et qui m’apprécient. Sachez que, oui, je suis au courant de tout ça depuis bien longtemps, des histoires qui datent de bien avant mon mariage. Je suis même la personne qui a soutenu et encouragé Anthony à porter plainte. Après je ne savais pas que ça sortirait dans la presse. Oui c’est vrai, mais ça ne me dérange aucunement vu que j’étais au courant. Ce sont des choses que j’avais réglées avec mon mari auparavant. Ce n’est pas quelque chose qui me blesse aujourd’hui, je prends juste la parole pour les personnes qui se sont inquiétées“, a confié la jeune femme de 29 ans dans un premier temps.

Mélanie Da Cruz fait une mise au point

Mélanie Da Cruz a ensuite averti ses détracteurs et ceux de son mari qu’il valait mieux ne pas se mêler de cette histoire : “La seule personne ici présente qui peut juger ou mal parler de mon mari, c’est moi sa femme. À ce que je sais, on c’est marié devant dieu, pas devant vous. Je ne gère pas les foyers des autres, d’ailleurs je ne m’en mêle jamais. Donc que tout le monde fasse de même serait une très bonne chose. Sachez qu’actuellement, il n’y a pas de soucis. Et je ne tolérerai pas que qui que ce soi parle mal de mon mari ou se comporte d’une mauvaise manière avec mon mari.” Le message est passé !

Selon l’AFP, l’affaire remonte à 2018. Bien qu’en couple avec la maman de leur fils Swan (2 ans), l’attaquant de Manchester United a entretenu une liaison virtuelle sur Instagram avec une femme qui se présentait comme un mannequin voyageant à travers le monde. Tous deux ont fini par s’envoyer des photos et vidéos intimes. Mais un an plus tard, Anthony Martial a souhaité mettre un terme à cette histoire. Et ce n’était pas du tout au goût de la jeune femme qui l’aurait menacé de dévoiler les dossiers compromettants s’il ne lui donnait pas d’argent.

Loin de se laisser intimider, Anthony Martial a porté plainte et a découvert lors du procès qu’il flirtait en réalité avec une chômeuse de 30 ans vivant près de Nancy. Samedi 17 octobre, six mois de prison avec sursis ont été requis à l’encontre de la jeune femme. Le tribunal correctionnel rendra sa décision le 20 novembre 2020.