Merkel dit vouloir renoncer à la présidence de la CDU

0
285

Angela Merkel a décidé de renoncer en décembre à la présidence de son parti, selon des proches, un signe que la chancelière allemande prépare sa succession au lendemain d’un nouveau revers électoral cuisant.

Angela Merkel a dit à des dirigeants de son parti, l’Union chrétienne-démocrate (CDU), qu’elle ne serait pas candidate à sa réélection à la présidence de la formation conservatrice lors d’une conférence prévue en décembre, apprend-on lundi 29 octobre de source autorisée au sein de la CDU.

Angela Merkel, âgée de 64 ans, présidente de la CDU depuis 2000 et chancelière allemande depuis 2005, avait jusqu’ici toujours dit considérer que la présidence de son parti et la chancellerie allaient de pair, au risque sinon pour le chef du gouvernement de perdre en crédibilité et en autorité. En agissant ainsi, elle permet à une ou un successeur d’émerger. L’agence de presse allemande DPA, citant des sources, a toutefois tweeté qu’Angela Merkel voulait rester chancelière.

Ces développements interviennent au lendemain de la nouvelle hémorragie électorale enregistrée par la CDU aux élections régionales dans le Land de Hesse. Son partenaire au pouvoir, le Parti social-démocrate (SPD), a également subi de lourdes pertes.

Les prochaines élections législatives sont prévues en 2021. Angela Merkel n’a pas caché son soutien à la secrétaire générale de la CDU, Annegret Kramp-Karrenbauer.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 29/10/2018

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.