Michel Algay (Âge tendre et tête de bois) est mort

0
93

Obélix de la presse people, elle est tombée dedans quand elle était petite et n’a jamais vraiment quitté la marmite. Son passe-temps favori ? Éplucher les réseaux sociaux des stars pour dénicher des indices sur des ruptures ou des nouveaux couples encore tenus secrets.

Triste nouvelle pour la génération Age tendre et tête de bois. Michel Algay, créateur de la tournée des idoles, est mort. Christian Delagrange, l’un des chanteurs de l’événement, a annoncé la nouvelle sur Facebook et a rendu hommage à son ami.

Michel Algay n’est plus. Alors qu’il s’apprêtait à organiser de nouveaux événements prochainement, le créateur et producteur d’Âge tendre et tête de bois a rendu son dernier souffle. Christian Delagrange, ami et chanteur souvent sollicité pour ces concerts spéciaux, a fait part de la terrible nouvelle par le biais de son compte Facebook : “Un gros moment de tristesse et d’émotion en apprenant le départ de Michel… Michel Algay fut le créateur des tournées Age Tendre. Mon cher Michel, nous allions nous revoir à la fin du mois. Tellement d’artistes te doivent tant. Un caractère souvent direct et pas toujours très tendre avec certains d’entre nous, tu cachais derrière cette apparence la forte et pudique amitié que tu nous portais. Tu vas nous manquer ! J’embrasse très fort Françoise, ta famille, tes enfants. Salut l’ami et accepte-moi sur la tournée que tu feras là-haut. Ce sera mon plus grand plaisir.

La disparition de Michel Algay a bouleversé de nombreux fans émerveillés de revoir leurs chanteuses et chanteurs préférés sur scène grâce à lui. Les commentaires sont unanimes sous le post publié par Christian Delagrange : “Merci et respect à ce Monsieur qui nous a permis de retrouver notre belle jeunesse avec toutes nos idoles grâce à cette tournée“, “Quelle tristesse le départ de Michel , je garde de lui que de merveilleux souvenirs“, “Sincères condoléances à la famille et aux chanteurs amis de notre tournée âge tendre que nous avons tant apprécié“.

S’il avait lancé le mouvement Âge tendre et tête de bois, Michel Algay l’avait quitté en 2015. Pas par envie mais par contrainte. En faillite, croulant sous les dettes et les ardoises énormes qu’il doit aux artistes et à la Sacem, Michel Algay met la clé sous la porte, n’arrivant pas à régler ce qu’il doit. Âge tendre est vendu aux enchères, récupéré ensuite par Christophe Dechavanne. Ce dernier a réussi à convaincre certains artistes, ayant toujours refusé les propositions, de prendre part à l’aventure. La machine était relancée. Le plus beau cadeau que Michel Algay pouvait espérer avant de tirer sa révérence.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook