Michel Sardou : Le petit tacle de son fils Davy qui fait de franches confidences

0
11

A l’occasion de la parution de son livre Je ne suis pas mort… Je dors ! (XO Éditions), Le Figaro s’est penché sur la personnalité de Michel Sardou. Chanteur populaire mais clivant, l’artiste de 74 ans est une personnalité haut en couleur. Ce n’est pas son fils qui dira le contraire…

Réputé colérique, Michel Sardou peut aussi se montrer… de mauvaise foi. “Que ce soit dans la vie ou sur scène, s’il loupe une entrée, c’est rarement de sa faute !“, tacle ainsi gentiment son fils Davy Sardou, né de son mariage passé avec Élisabeth Haas. Mais Davy n’a pas que des mauvaises choses à dire sur son illustre papa “exigeant avec les autres comme il est exigeant envers lui-même“. Le chanteur, qui de longue date enfile aussi parfois sa casquette de comédien sur les planches de théâtre, peut ainsi être doux comme un agneau mais il faut savoir l’aborder. “Pour se laisser diriger, il doit se sentir en confiance“, admet Davy Sardou. Et une fois que cela est acquis, même “s’il a le trac, il ne le montre pas” et il peut accepter d’être tourné en ridicule ! “Il aime être le dindon de la farce, jouer sur l’ambiguïté, s’amuser, se mettre dans des situations loufoques ou invraisemblables“, assure son fils.

Même son de cloche chez ses partenaires de jeu, à commencer par Marie-Anne Chazel. “Michel est la mauvaise foi incarnée. Il peut être insupportable et adorable, et cela en toute conscience“, dit-elle. Mais la comédienne lui passe ses mauvais côtés car jouer avec lui reste un bonheur. “C’est une bête de jeu, il a une oreille absolue“, jure-t-elle ajoutant que “le plafond peut s’écrouler, il n’a peur de rien, ni de personne” et que cela fait sa force. Mais celle qui le décrit le mieux reste sa femme, Anne-Marie Périer. “Le caractère qu’il a ! Il n’est pas facile à vivre. Ses emportements sont en deux temps : il se met en boule, se calme, puis une demi-heure après, en remet une couche“, détaille-elle. Voilà ceux qui se frotteront à lui prévenus…