Michel Sardou pas tendre avec son fils Romain : “Il ne travaille pas assez !”

0
23

Il va y avoir une sacrée ambiance le soir du prochain réveillon ! Michel Sardou, qui vient de révéler des facettes insoupçonnées de son existence dans son autobiographie Je ne suis pas mort… je dors ! – parue le 4 mai 2021 chez XO éditions – n’hésite pas à en dire encore davantage lors de la promotion de l’ouvrage. Dans un entretien accordé au magazine Le Point, le chanteur n’a d’ailleurs pas été très tendre avec certains membres de sa famille, dont son fils Romain, né en 1974 de son mariage passé avec Elisabeth Haas.

Il a un palmier dans la main !

Michel Sardou l’affirme sans rougir, il ne “sacralise pas” ses propres enfants et ne les place jamais “sur un piédestal“. C’est le moins que l’on puisse dire. Alors que Romain et Davy Sardou perpétuent la dynastie artistique créée par leur père, puisqu’ils sont respectivement auteur et comédien, ils n’entendent pas que des éloges de la bouche de leur géniteur. A propos de son troisième enfant de 47 ans, le chanteur l’affirme : il aurait pu aller encore plus loin dans sa carrière littéraire. “Il a le souffle d’un écrivain, mais il ne travaille pas assez, regrette l’ancien ami de Johnny Hallyday. Il a un palmier dans la main.

La mauvaise foi incarnée

Je suis lucide, même avec les gens que j’aime, ajoute Michel Sardou. La lucidité est primordiale. Quand on se ment à soi-même, on en paie le prix tôt ou tard. Un jour, on se réveille.” Admettons que c’est de bonne guerre. Il y a peu, ses proches dépeignaient un homme un brin soupe-au-lait dans les colonnes du journal Le Figaro. Son épouse, Anne-Marie Périer, le décrivait comme “la mauvaise foi incarnée” quand Davy, son petit dernier, donnait les détails de ses variations d’humeur imprévisibles. “Que ce soit dans la vie ou sur scène, s’il loupe une entrée, c’est rarement de sa faute, admettait-il. Il est exigeant avec les autres comme il est exigeant envers lui-même.” Chacun son tour…