Michel Sardou : “Vacciné avec le bon”, sa remarque sur les vaccins critiquée…

0
17

Colérique, “pas facile à vivre” mais toujours prêt à se faire pardonner, distributeurs d’avis tranchés… Michel Sardou est un sacré personnage et ce n’est pas pour rien qu’il est clivant malgré sa grande popularité. Ce caractère volcanique et cette liberté de ton, les téléspectateurs de TMC en ont une nouvelle fois eu la démonstration.

Sur le plateau de Quotidien, Michel Sardou venait parler de son nouveau livre. Et l’exercice promo a démarré sur les chapeaux de roues. Alors que l’animateur Yann Barthès lui proposait, comme à tous les invités, de se nettoyer les mains avec un peu de gel hydroalcoolique, ce dernier a refusé en lui faisant signe qu’il s’en passait. Questionné, une fois assis, sur ce refus, l’interprète de La maladie d’amour a répondu : “Ça me pourrit les mains et puis on est loin, je ne vous touche pas. Et puis je suis vacciné, donc ça va très bien. Des deux doses ! Et du bon, le Pfizer !

Une petite remarque sous entendant que les autres, le notamment décrié AstraZeneca, seraient moins efficaces. Alors que Yann Barthès essayait de le convaincre que l’efficacité des vaccins autorisés en France – comme par exemple aussi le Moderna – était similaire peut-importe sa provenance, Michel Sardou n’était clairement pas de cet avis. “Non, non. C’est comme au Loto finalement. On a très peu de chance de gagner mais y en a quand même un qui gagne au Loto !“, rétorqué l’artiste âgé de 74 ans, qui avait été cas-contact de Roselyne Bachelot. Le chanteur avait heureusement été testé négatif, tout comme sa femme Anne-Marie.

La petite remarque de Michel Sardou sur les vaccins a froissé quelques téléspectateurs qui se sont alors épanchés sur les réseaux sociaux. “Michel Sardou est le premier invité à refuser de mettre du gel hydroalcoolique. Ça commence bien” ; “Michel Sardou est arrivé dans Quotidien depuis même pas 1 minute. Il a refusé le gel. Il a insinué qu’il y avait un mauvais vaccin (puisque lui a eu “le bon”) Alerte boomer” ; “Inviter Sardou sur @Qofficiel c’est en 30 secondes avoir un refus de prendre des précautions sanitaires (gel hydro) et un discours anti-vaccin Astrazeneca du plus primaire…“, peut-on notamment lire sur Twitter. Michel Sardou s’en remettra, il en a vu d’autres.