Michel Sarran (Top Chef) : Inquiet pour l’avenir, son appel à Emmanuel Macron

0
281

Lundi 13 avril 2020, Emmanuel Macron a annoncé que, si tout se passait bien, le déconfinement débuterait le 11 mai prochain. Si les écoles (hors études supérieures) devraient rouvrir progressivement, les cinémas ou les restaurants resteront fermés au moins jusqu’à mi-juillet. Une annonce qui a beaucoup inquiété Michel Sarran. Sur Instagram, le juré de Top Chef 2020 a ainsi interpellé le président de la République par le biais d’une vidéo.

À lire aussi

Depuis le 15 mars 2020, tous les restaurants ont fermé leurs portes afin d’endiguer l’épidémie du coronavirus. Et nombreux sont les chefs à être inquiets concernant leur avenir, car ils doivent continuer à payer leurs employés tout en payant les charges sociales. Une situation qui pourrait pousser de nombreux patrons à fermer leurs portes définitivement. Afin que cela ne se produise pas, Michel Sarran a pris la décision de prendre la parole. “Après avoir été contraints de fermer brutalement nos restaurants, nous avons appris hier que le tourisme devait patienter encore quelque temps… Combien de temps ? On ne sait pas. Quelles mesures allaient être prises ? On ne sait pas. Dans quelles conditions allons-nous reprendre ? Nous ne savons toujours pas. Bien sûr, la crise sanitaire, nous y sommes sensibles ! D’ailleurs, nombre de mes collègues ont oeuvré pour apporter un peu de chaleur au personnel soignant qui en a besoin et qui fait un travail remarquable“, a tout d’abord confié le chef toulousain étoilé de 58 ans, qui a un restaurant à son nom. Lui-même a cuisiné pour le personnel médical afin d’apporter un peu de réconfort en cette période délicate.

L’appel à l’aide de Michel Sarran et Philippe Etchebest

Mais le tourisme, c’est aussi 1 million de personnes, 7% de l’économie française. Le tourisme, c’est la gastronomie française, un des fleurons, une hôtellerie, et tout un ensemble de personnes qui sont là à oeuvrer tous les jours pour que brille la France. Alors, monsieur le président, nous aimerions quelques garanties quand même parce que sinon, de nombreuses maisons ne rouvriront pas, de nombreuses personnes se retrouveront au chômage et ça, nous ne le voulons pas. Nous aimons ce que nous faisons“, a poursuivi Michel Sarran. Il a ensuite mis en avant le fait que ses confrères et lui n’avaient plus de sécurité. Il a ainsi demandé à Emmanuel Macron d’abandonner les charges sociales. “S’il vous plaît, mettez la pression pour que les assurances réagissent. (…) Aidez-nous, on compte sur vous, merci“, a-t-il conclu.

Michel Sarran n’est pas le seul restaurateur à avoir lancé un appel au président de la République. Son ami et collègue de Top Chef Philippe Etchebest par exemple avait aussi alerté sur l’avenir des restaurateurs. Interrogé dans C à vous (France 5) le 13 avril, il avait expliqué que la situation était “catastrophique“. “Au mois de mars, 30% des restaurateurs n’ont pas pu payer leurs salariés. Et au mois d’avril, il n’y en aura plus ! On estime à peu près à 70% des restaurateurs qui ne pourront pas payer leurs salariés. Je ne suis pas exempté de ces problèmes-là. J’ai 60 salariés dans mon entreprise et j’ai un restaurant qui est fermé. Tout mon personnel est en chômage partiel. J’ai avancé l’argent, je me suis engagé pour assurer mon personnel et subvenir aux besoins“, avait ajouté le propriétaire du Quatrième mur, à Bordeaux.