Michèle Laroque, clashée pour ses remèdes anti-coronavirus, fait marche arrière

0
82

Depuis le début de l’épidémie de coronavirus, les habitants sont invités par les autorités sanitaires à faire des gestes barrières – ne pas serrer les mains ou embrasser, respecter une distance de 1 mètre entre les gens, etc. – pour empêcher la propagation de la maladie. Mais entre les complotistes et les inconscients, il y a aussi ceux qui ont leurs techniques bien à eux. Comme la populaire comédienne Michèle Laroque…

À lire aussi

Désormais libérée de la promotion de son dernier film intitulé Chacun chez soi, Michèle Laroque a le temps de discuter avec ses fans sur Twitter, où elle est très active ; elle y compte 176 000 abonnés. Mais, dimanche 15 mars 2020, mal lui en a pris… Elle a ainsi prodigué quelques conseils maladroits pour lutter contre la maladie, mettant notamment en avant diverses huiles essentielles et recommandant “4 gouttes à masser sur les bronches et sur un kleenex à sniffer de temps en temps“.

La comédienne de 59 ans, compagne de l’ancien ministre François Baroin – réélu maire de Troyes le 15 mars lors des municipales avec 66,7 % des voix -, a ajouté : “Et des gargarismes pour éliminer ce putain de virus que je surnomme amicalement #conovirus, quand il est dans la gorge. Tous ensemble contre le conovirus !!!!

Très vite, internautes et professionnels de santé lui sont tombés dessus pour remettre en cause ses recommandations, certains précisant que cela pouvait être dangereux pour les asthmatiques ou les personnes fragiles des poumons. Sentant la polémique s’emballer, Michèle Laroque a alors tenu à réagir. “Pour préciser ce qui me semblait évident, il s’agit de prévenir en prenant soin des bronches. Je partageais les conseils que m’a donnés un médecin“, a-t-elle écrit. Insuffisant pour éteindre l’incendie, alors la comédienne a tout simplement supprimé ses messages (et bloqué quelques utilisateurs au passage).

Pour rappel, en cas de doute, il ne faut pas se rendre aux urgences, mais appeler le 15 et ce uniquement lorsque des symptômes sévères se présentent comme une forte fièvre et des quintes de toux. Autrement, il est recommandé de consulter son médecin traitant. Quant au port du masque, il doit se faire sur recommandation médicale.

La France, qui enregistre pour l’heure 127 morts et 5400 contaminations officielles, pourrait envisager un confinement total pour lutter contre le coronavirus. Le président Emmanuel Macron doit prendre la parole ce 16 mars à 20h…