Mika dévoile les dessous de son formidable concert pour le Liban

0
56

Je regarde et lis avec inquiétude, tristesse et horreur les événements qui se déroulent à Beyrouth. Ce qui s’est produit, des vies blessées ou perdues à jamais, me fend le coeur (…) Mon coeur est avec Beyrouth et le Liban“, réagissait Mika à la suite de la double explosion survenue le 4 août 2020. Depuis, il a pris les choses en main pour apporter son aide. C’est sous la forme d’un concert caritatif qu’il s’engage. Il a donné plus de détails.

À lire aussi

Le 19 septembre 2020, Mika donnera donc un concert diffusé en direct sur internet, intitulé I Love Beirut. Un show en partenariat avec la plateforme GoFundMe, qui se charge de la collecte de fonds associée à l’opération. Mika “proposera un concert intimiste depuis un lieu très spécial, avec des surprises et des invités” qui sera retransmis en direct sur YouTube à travers quatre fuseaux horaires, détaille encore GoFundMe. Les billets donnant accès au live sont au prix de 10 euros/10 dollars/10 livres, disponibles sur TicketMaster depuis ce lundi 24 août. Les bénéfices des dons et ventes de billets seront partagés entre l’antenne libanaise de la Croix-Rouge et Save the Children Liban. À ce jour, la double explosion a fait environ 6000 blessés et tué plus de 170 personnes.

Sur les ondes de RTL, Mika a donné quelques détails sur les coulisses de ce concert. “Je ne voulais pas juste me mettre face à une caméra et chanter. Je voulais raconter quelque chose. J’ai engagé des gens qui sont déjà à Beyrouth pour capter des images, des histoires, des éléments qui vont pouvoir provoquer des émotions et de l’empathie“, a-t-il déclaré en promettant aussi la présence “d’invités britanniques, une Mexicaine, des Français, des Italiens, des Américains“. Auprès du Parisien, l’interprète des tubes Grace Kelly, Popular Song ou Elle me dit a évoqué “un show pensé avec un concept, une narration“. Il a ajouté : “Ma principale priorité est de faire quelque chose de beau, qui a du sens, avec une vraie intention artistique derrière, et qui va raconter des histoires. (…) Il y a le concert, que je ferai dans mon propre jardin, en extérieur. Il y aura différents types de contenus, avec la musique au centre.”