Mimie Mathy fraudeuse : ce qu’elle refuse systématiquement de payer

0
73

Mimie Mathy serait-elle un peu économe ? Alors qu’on l’imagine à la tête d’un confortable capital, l’inimitable Joséphine ange gardien a révélé à Télé Star refuser de payer… les parcmètres en région parisienne. L’âme visiblement gilet jaune, la populaire comédienne de 62 ans explique qu’elle se refuse à débourser un centime pour garer son véhicule. “J’ai un principe : je ne mets jamais d’argent dans les parcmètres. Je ne vois pas pourquoi dans le Sud de la France il n’y a pas de stationnement payant et, à Paris, on casque systématiquement !“, s’insurge-t-elle auprès de nos confrères.

À lire aussi

Si elle s’oppose catégoriquement à mettre quelques euros de sa poche (environ 4 euros pour une heure de stationnement en moyenne dans la capitale), Mimie Mathy joue-t-elle de sa célébrité pour éviter les PV ? “Je préfère prendre le risque de me faire prendre, mais quand c’est le cas, je m’acquitte de mes amendes“, rassure-t-elle dans les colonnes de Télé Star. Mimie fraudeuse, mais avec ses limites.

Dans son personnage de Joséphine comme dans la vraie vie, Mimie Mathy revendique son fort caractère. Questionnée sur sa façon d’être avec son mari, Benoist, la comédienne sexagénaire répond ainsi avec franchise : “On va oublier cette question… J’ai parfois trop de caractère. Mon réflexe de vouloir tout diriger, ça peut être gonflant, je le reconnais.” Mais pas question de faire ressentir ce petit côté piquant à ses fans, elle qui assure n’avoir jamais refusé de selfie. “Sauf si j’avais un train à prendre ou un impératif du genre. Si ça s’est produit, je m’en excuse. Les autographes, les selfies, ce sont des choses que je trouve normales et qui font partie de la notoriété“, a-t-elle confié.

Retrouvez l’interview de Mimi Mathy dans le dernier numéro de Télé Star, paru le 21 octobre 2019.