Miss France 2019 : des “gilets jaunes” repoussés par les CRS devant le Zénith de Lille avant la cérémonie

0
141

La 89e cérémonie Miss France a bien failli être dérangée par des gilets jaunes samedi 15 décembre. Ces derniers voulaient effectuer un blocage devant le Zénith de Lille, où se déroulait la soirée. 

Samedi 15 décembre, les “gilets jaunes” se sont à nouveau rassemblés pour une cinquième journée de mobilisation. A la fin de celle-ci, un événement majeur se déroulait au Zénith de Lille : l’élection Miss France 2019. Avant le lancement de la 89e cérémonie, présentée par Sylvie Tellier et Jean-Pierre Foucault en direct sur TF1, quelques manifestants ont tenté de perturber la soirée. Sans succès.

En effet, comme l’a indiqué la Voix du Nord ce dimanche 16 décembre, “une trentaine de gilets jaunes ont tenté de perturber la soirée” et de mener “une action de blocage vers 17h30” devant les lieux. Malgré leur intention de se rassembler pacifiquement pour “dénoncer l’utilisation de l’argent public pour cet événement”, ces derniers auraient été écartés de manière assez violente. “On s’est fait charger”, a révélé l’un deux.

Toutefois, à l’intérieur de l’établissement, la soirée a pu se tenir (presque) comme prévu. Malgré quelques couacs – deux Miss régionales ont été filmées à moitié nues – , celle-ci n’a pas été bousculée. A la fin de la cérémonie, Miss Tahiti a été élue Miss France 2019. La jolie brune, couronnée par Maëva Coucke, commencera sa tournée dans la France entière dans les jours à venir.