Miss France 2020 : Des “pestes” parmi les Miss, Sylvie Tellier intransigeante

0
200

L’univers des Miss peut être impitoyable et ce n’est certainement pas Sylvie Tellier qui dira le contraire… Interviewée par le Parisien, la directrice générale de la société Miss France a avoué que le voyage à Tahiti avec les trente candidates à l’élection Miss France 2020 avait été particulièrement compliqué. Contrairement à l’année précédente où l’ambiance était plus détendue et “bienveillante“, cette fois les filles ne se sont pas fait de cadeaux. Elle raconte :”Il y a eu des tensions et quelques heurts. C’est rare que je sois obligée de prendre la parole pour dire :”Les filles, c’est une aventure humaine… soyez gentilles.”” L’ancienne reine de beauté de 41 ans a même confié que certaines filles s’étaient montrées particulièrement mesquines les unes envers les autres : “Quelques filles n’ont pas facilité les choses. C’était principalement de la mauvaise camaraderie avec des tentatives de déstabilisation, des petites vacheries.

À lire aussi

Elles sont toutes belles, moi je veux une Miss sympa

La 72e Miss France de l’Histoire a aussi avoué qu’elle observe et analyse les candidates pendant le voyage précédant l’élection. Des tests aussi bien sur la culture générale, sur les connaissances, mais pas seulement… Le caractère des jeunes femmes sélectionnées est également très important. Du coup, une “peste“, comme elle l’appelle, est très rapidement écartée de la couronne pour Sylvie, qui déclare cash qu’elle n’a “pas de place” pour ce genre de femmes. Elle explique :”Parfois, il y a aussi une succession de choses qui font qu’une Miss n’est pas choisie. Elle peut avoir été mauvaise camarade et avoir rendu un test de culture générale pas très bon. Elles sont toutes belles, moi je veux une Miss sympa qui aime les gens, qui a de la répartie, bref une fille avec de la personnalité.”

Comme quoi, l’élection porte bien non seulement sur le physique des candidates mais aussi sur leur beauté intérieure. Une très bonne nouvelle finalement.