Miss France 2021 : Cloé Delavalle est Miss Centre-Val de Loire 2020

0
143

À moins de deux mois de l’élection Miss France, la liste des candidates se précise. Le 19 octobre dernier, c’est le Centre-Val de Loire qui a élu sa représentante à Dreux. Il s’agit de Cloé Delavalle, une jeune femme de 23 ans originaire de Chartres et infirmière en neurologie. Après un baccalauréat ST2S, Cloé fait ses études à l’IFSI (Institut Français des Soins Infirmiers) à Dreux. “Les valeurs humaines me tiennent à coeur, on retrouve cela dans les Miss. D’ailleurs, j’ai fait quelques pansements à mes camarades pendant les répétitions“, a-t-elle révélé à Actu Chartres. Avec la notoriété qu’elle va acquérir, Cloé souhaite défendre son métier “en faisant de la prévention et de l’éducation sur les pathologies qui existent, souvent méconnues du public“.

À lire aussi

Elle succède ainsi à Jade Simon-Abadie, candidate très remarquée l’an passée en raison de ses nombreuses mimiques sur scène. Elle avait tout de même réussi à se hisser parmi les quinze finalistes de la compétition. Cloé Delavalle espère au moins faire aussi bien que cette dernière, si ce n’est mieux bien évidemment et peut-être alors remporter la couronne tant convoitée. Pour cela, elle mise sur sa détermination, la même qui l’a fait postuler au titre de Miss Centre-Val de Loire à trois reprises. “Comme quoi, il faut toujours persévérer et aller au bout de ses rêves, a-t-elle confié à L’Est Républicain. J’ai essayé de donner le meilleur de moi-même. J’étais dynamique cette année, j’en voulais, parce que c’était la dernière année [où elle pouvait se présenter]. J’ai gagné en maturité, en aisance sur scène et c’est ça qui a payé ce soir“.

C’est à l’âge de 18 ans qu’elle tente pour la première fois sa chance, en 2015. Elle est élue 2e Dauphine de Miss Eure-et-Loir, et 2e Dauphine de Miss Centre-Val de Loire. “Je manquais d’aisance sur scène et de maturité“, reconnaît-elle auprès du site Actu Chartres. Trois ans plus tard, Cloé participe une deuxième fois au concours et touche du doigt son rêve en devenant 1e Dauphine de Miss Centre-Val de Loire. Si près du but, elle ne pouvait pas renoncer à participer une troisième fois. “J’avais peur de regretter de ne pas me présenter cette année“, explique-t-elle. La jolie brune a eu raison puisqu’elle a été élue à l’unanimité par le jury.

Elle peut désormais se préparer à l’élection Miss France, qui se déroulera le 12 décembre prochain au Puy-du-Fou.