Miss France 2021 : Une candidate de Miss Guadeloupe disqualifiée…

0
102

La future élection Miss France se précise peu à peu. Pour l’heure, trois candidates sont officiellement dans la course, à savoir Noémie Leca, élue Miss Corse 2020, Illana Barry, élue Miss Languedoc-Roussillon 2020 et Naïma Dessout, élue Miss Saint-Martin/Saint-Barthélémy.

À lire aussi

Ce vendredi 21 août 2020 doit se tenir une nouvelle élection régionale, celle de Guadeloupe. Une élection importante pour l’actuelle Miss France, Clémence Botino, puisque son aventure à débuté l’année dernière dans ce coin de France. Mais à quelques heures de voir une nouvelle prétendante au titre se faire couronner, un scandale a éclaté. En effet, l’une des candidates vient de se faire exclure du concours après avoir réalisé des photos topless. Une initiative qui a été sévèrement puni par le comité.

Sur ses réseaux sociaux, Anaëlle Guimbi s’est exprimée, révélant les photos en question au passage. “Malheureusement, cette magnifique aventure qu’est Miss Guadeloupe s’arrête ici pour moi. Les photos que vous voyez s’avèrent être contraires aux valeurs de Miss France“, reconnaît-elle. Déçue, elle accepte toutefois son sort. “Les règles sont ce qu’elles sont. Je m’incline mais je continuerai toujours à défendre les valeurs qui me sont chères comme ce combat contre le cancer du sein. Car oui, Anaëlle Guimbi s’est dévêtue pour la bonne cause et espérait ainsi sensibiliser sa communauté à ce fléau de cette manière.

La jolie jeune femme ne regrette qu’une chose : “ne pas avoir pu participer au show et par la même occasion vous montrer à tous que vous aviez raison de me soutenir“. Fair-play jusqu’au bout, elle encourage pour conclure ses concurrentes et “copines de l’aventure“. “Je suis heureuse d’avoir pu faire d’aussi belles rencontres. Cette aventure humaine m’aura apporté sur tous les plans“.

Les internautes ont été nombreux à la soutenir, confiant être choqués et pointant du doigt la décision du comité, lequel “brise les rêves de jeunes femmes” selon eux. “Quel dommage, ces photos sont pourtant magnifiques et défendent une très belle cause, je ne vois pas où est le mal“, regrette-t-on en masse.