Miss France 2022 : Âge, taille, poids… Le “règlement formel” pour devenir Miss

0
4

C’est l’un des rendez-vous les plus attendus de l’année. Le 11 décembre prochain à Caen, en Normandie, aura lieu la 101e élection Miss France. Amandine Petit devra ainsi remettre sa couronne et son écharpe à celle qui sera élue ce soir-là. Elles sont 29 à prétendre au titre, originaires de toutes les régions du pays. Le public peut d’ores et déjà se lancer dans des pronostics en découvrant leurs photos officielles, en robe et en maillot de bain. Il peut également se mesurer à elles en se prêtant au traditionnel test de culture générale. 40 questions pour toutes les candidates.

Il en va d’ailleurs de même pour les critères auxquels elles se sont soumises dès leur inscription dans la compétition. “A peine majeures, tout juste vaccinées, ces jeunes femmes sortent de l’adolescence. (…) Depuis quelques années, l’âge moyen des candidates tend à augmenter. Cette année, sept d’entre elles ont 24 ans, ce qui, en âge Miss, représente l’âge mûr. Passé 25 ans, plus question de concourir. Le règlement est formel. Il l’est aussi sur d’autres points.”

“Interdiction, par exemple, d’être percée ou tatouée (l’organisation tolère depuis peu les tatouages discrets, dont la taille est inférieure à trois centimètres). Il est également défendu aux filles de fumer en public, d’être mariées ou d’avoir des enfants“, rappellent nos confrères de Paris Match dans leur dernier numéro paru ce jeudi 25 novembre 2021. Un règlement qui est souvent décrié et qui a valu au comité de recevoir une plainte de la part d’une association féministe encore tout récemment.

Des changements ont toutefois été apportés cette année. “La taille minimale requise a été abaissée à 1,70 mètre (sans talons), contre 1,72 mètre il y a quelques années. Aucune exigence, en revanche, quant au poids“, apprend-t-on. “Tant que je serai là, on ne pèsera pas les candidates“, a assuré Sylvie Tellier.

Si toutes les prétendantes doivent donc se plier aux règles du comité Miss France, il n’empêche qu’elles ont des personnalités uniques et des profils très différents.La promotion 2022 compte des danseuses, des médecins, des dentistes, une pilote d’avion, une hôtesse de l’air, une agent immobilier…“, lit-on dans le magazine. “C’est fini l’époque des Miss qui veulent sauver le monde et soigner les animaux, surtout leurs chats“, avait même lâché Jean-Pierre Foucault lors de la conférence de presse.