Miss France 2022 : Les Miss régionales punies et recadrées à la Réunion, Sylvie Tellier s’explique

0
4

Le 17 novembre 2021, à moins d’un mois de l’élection de les 29 Miss régionales se sont envolées vers la Réunion. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce traditionnel voyage de préparation n’est pas sans repos. Après le malaise de Tumateata Buisson (Miss Tahiti), l’organisation a été contrainte de recadrer et sanctionner certaines Miss qui ont, comme le révèlent nos confrères de TV Mag, enfreint l’une des règles imposées.

Cette année, le téléphone portable est autorisé de manière permanente. De quoi leur permettre, à l’ère des réseaux sociaux, de publier du contenu sur Instagram, entre autres. Une grande nouveauté puisque les années précédentes, les candidates à Miss France 2022 n’y avaient droit qu’en soirée ou durant les moments de repos. Mais certaines ont dépassé les limites… “Désolée pour celles qui n’ont rien fait mais vous n’aurez plus de téléphone pour l’instant“, a déclaré l’une des chaperonnes des Miss après plusieurs abus. Les règles étaient pourtant claires. “On leur demande de ne pas prendre en photo l’une de leur camarade pour des questions d’équité et de ne rien dévoiler des excursions, que ce soit le lieu ou le stylisme, pour ne pas déflorer le contenu du prime time de la cérémonie (du 11 décembre prochain sur TF1, NDLR). Elles ne gardent pas non plus leur appareil à table pour apprendre à se connaître“, explique Frédéric Gilbert le producteur.

Quelques Miss n’ont pas respecté le deal. Résultat : plus de smartphone jusqu’à nouvel ordre. “On ne veut pas les infantiliser alors on leur donne un cadre. Après, on ne peut pas faire du cas par cas donc elles ne peuvent désormais plus faire de photos lors du maquillage et de la coiffure ou au bord de la piscine, lance Sylvie Tellier, directrice générale de la société Miss France. Elles ne l’utilisent que dans le cadre personnel.” À savoir pour échanger avec leurs familles et amis.

Une sanction qui fait finalement du bien au groupe. “Aujourd’hui, le téléphone est une extension de notre main, c’est sociétal, poursuit Sylvie Tellier. Pourtant, chaque année on prévient les candidates en leur disant : ‘Vous allez connaître une expérience que personne ne peut s’offrir, si vous la vivez à travers votre téléphone, vous allez passer à côté de votre aventure’, regrette Sylvie Tellier. D’ailleurs, lors de l’excursion à Mafate, les jeunes femmes n’avaient pas leurs portables et ont trouvé que c’était leur meilleur moment de l’aventure car elles avaient vraiment pu apprendre à se connaître.” De son côté, Line Carvalho, Miss Pays de la Loire, estime que “c’est mieux d’être ensemble que d’être coupée des autres à cause d’un écran“. Pas de paysages paradisiaques en story mais une bande de Miss régionales plus soudées !