Miss France : Recalée et jugée trop grosse, une candidate balance

0
77

Interrogé sur le sujet, Jean-Jacques Sabourin (délégué Centre-Val de Loire et d’Auvergne pour Miss France) n’a pas pu donner plus de détails sur l’affaire : “On ne peut pas donner le motif de son éviction. Il y a sept membres du jury. On a estimé qu’Amandine n’avait pas sa place. Je ne peux pas en dire plus.

Par ailleurs, Amandine Billoux s’est confiée au journal La Montagne. Choquée, la jeune femme ne tolère pas les méthodes de sélection du concours de beauté. “Entre l’élection à Brioude, où j’ai été élue première dauphine de Miss Volcans d’Auvergne, et aujourd’hui, j’ai perdu 8 kilos. Si j’étais vraiment trop grosse, il fallait me le dire à ce moment-là. (…) Oui, j’ai des formes et je les revendique. En France, les femmes ne font pas toutes du 36-38. C’est moi qui suis dans la norme, avec ma taille 42.” a-t’elle déclaré.

De son côté, Sylvie Tellier n’a pour l’instant pas réagi aux déclarations d’Amandine Billoux. La présidente du comité Miss France se trouve actuellement à Troyes pour l’élection de Miss Champagne-Ardenne. Le 9 octobre 2019, elle a par ailleurs déclaré sur le plateau de l’émission Je t’aime etc réfléchir à l’intégration de candidates transgenres au sein de l’élection.