Moby “glauque” avec Natalie Portman ? Il se confie sur leur “relation” polémique

0
11

Avoir seize ans d’écart avec sa moitié, c’est toléré quand tout le monde est majeur. Une règle pourtant simple mais trop vite oubliée, notamment par Moby lorsqu’il avait entamé une relation avec Natalie Portman. Un fait révélé dans son autobiographie, Then it fell appart, parue en 2019. Le chanteur y expliquait avoir eu quelques rendez-vous galants avec la jeune actrice.

Dans une interview à The Guardian parue le mardi 13 avril 2021, Moby revient sur cette relation controversée. “Une part de moi souhaiterait passer les deux prochaines heures à déconstruire toute la chose mais il y a des niveaux de complexité et de nuance que je ne peux pas développer“, a-t-il déclaré.

Dans ses mémoires, Moby expliquait avoir eu 33 ans au moment de cette relation et assurait que Natalie Portman en avait 20. Toute personne dotée de maigres notions de mathématiques ou d’une calculette peuvent alors le remarquer : les calculs ne sont pas bons. De son côté, Natalie Portman a toujours assuré qu’elle “venait juste d’avoir 18 ans” lors de leurs rendez-vous.

“Il y a une part de moi qui souhaite ne jamais avoir écrit ce livre. Mais après, les ventes indiquent que peu de personnes voulaient vraiment le lire”, a-t-il admis. Dans un communiqué paru peu après la sortie du livre, Natalie Portman décrivait les intentions de Moby comme “glauques” et niait avoir entretenu une proximité avec lui. À l’époque, Moby l’avait traitée de menteuse et continuait d’assurer qu’elle avait “flirté” avec lui.

Questionné sur la véracité de ses propos dans le livre, Moby a hésité avant de répondre au Guardian. “Il n’y a pas de bonne manière de répondre à ça : une option est terrible, l’autre est vraiment horrible“, a-t-il expliqué. Lorsqu’on l’interroge sur son attitude “glauque” à l’égard de Natalie Portman, il estime qu’il “n’utiliserait pas ce mot”.Mais quand j’étais un alcoolique hors de contrôle et un accro à la drogue, j’agissais définitivement de manière égoïste et je ne considérais pas assez les membres de ma famille, mes amis, mes petites-amies et les gens avec qui j’ai travaillé“, a avoué Moby. Une histoire toujours aussi étrange.