Connect with us

Mondial 2018: l’Egypte nie toute récupération politique par Grozny

Pure Info

Mondial 2018: l’Egypte nie toute récupération politique par Grozny

Le président de la Fédération égyptienne de football (EFA) Hany Abou Rida a nié mercredi que l’équipe d’Egypte au Mondial 2018 ait été récupérée politiquement par l’homme fort de Tchétchénie Ramzan Kadyrov.

Les Pharaons, dont le camp de base était à Grozny, capitale de la république russe de Tchétchénie, participaient à leur première Coupe du monde après 28 ans d’absence. Ils sont arrivés derniers du groupe A en s’inclinant face à l’Uruguay (1-0), la Russie (3-1) et l’Arabie saoudite (2-1).

Au cours d’une conférence de presse très mouvementée mercredi au Caire, M. Abou Rida a répondu aux questions enflammées de journalistes égyptiens, très critiques vis-à-vis des instances égyptiennes de football.

Concernant le choix de Grozny comme camp de base, M. Abou Rida a affirmé qu’il espérait pouvoir obtenir Kazan, en Russie, mais que d’autres équipes ont eu la priorité sur ce choix.

Selon lui, c’est l’entraîneur argentin Hector Cuper qui a assuré que Grozny était “meilleure en tous points” notamment pour les installations sportives.

La Fédération égyptienne de football a annoncé mardi soir, peu après le retour de l’équipe au Caire, qu’elle ne renouvellerait pas le contrat d’Hector Cuper.

“Lorsqu’on nous a dit que Grozny avait des problèmes politiques liés aux droits de l’Homme, nous étions au courant, mais à l’EFA nous parlons seulement sport et non religion et politique”, a dit M. Abou Rida.

Par ailleurs, M. Abou Rida s’est exprimé sur le diner, très critiqué par la presse, avec M. Kadyrov et les honneurs faits à la star égyptienne Mohamed Salah, fait citoyen d’honneur en Tchétchénie.

Des rumeurs ont circulé ces derniers jours dans la presse et sur les réseaux sociaux sur un possible départ de Salah de la sélection égyptienne, lié à son instrumentalisation par les autorités de Grozny.

“Nous n’avons pas pu refuser l’invitation à diner du président”, a dit M. Abou Rida avant d’ajouter, tout en rejetant toute manipulation politique: “je pense que Kadyrov a rencontré Salah en tant que fan et non en tant que président (…) Salah a été un phénomène pendant le Mondial et toute la Russie était heureuse qu’il soit là”.

Parallèlement, M. Abou Rida a répondu à des accusations de corruption relayées sur les réseaux sociaux affirmant que la fédération avait tiré profit de la vente de ticket de matches: “L’EFA est prête à faire face à toute enquête par n’importe quelle autorité compétente”, a-t-il dit.

© 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP.

More in Pure Info

To Top