Monique Borelli : La chanteuse assassinée au couteau par son propre fils

0
1631

La Police Technique et Scientifique à l’hôtel de Pourtalès à Paris le 3 octobre 2016.

Marseille et la Côte d’Azur sont sous le choc : la chanteuse lyrique Monique Borelli est morte dans la nuit de mardi à mercredi à l’hôpital nord de Marseille après avoir reçu plusieurs coups de couteau de son fils de 18 ans.

‘); //–>

L’été de la ville de Marseille et de la Côte d’Azur s’assombrit à cause d’un drame : Monique Borelli est morte en début de semaine semaine. La chanteuse lyrique a été assassinée par son propre fils.

À lire aussi

Le site de la radio France Bleu révèle que Monique Borelli a été tuée par son fils de 18 ans à la suite d’une dispute familiale. Le crime a eu lieu dans la soirée du lundi 20 juillet 2020, aux alentours de 22h. La défunte et son mari soupçonnaient leur fils de leur avoir volé de l’argent. L’adolescent, révolté, s’est alors emparé d’un couteau et a d’abord frappé son père, le blessant superficiellement. Il l’a ensuite roué de coups de poing et de pied.

Le jeune homme s’en prend ensuite à sa mère et la poignarde à plusieurs reprises, dans la région du coeur. Monique Borelli a été est transportée en urgence à l’hôpital nord de Marseille et y a subi une opération, qui ne l’a pas sauvée.

Monique Borelli a succombé à ses blessures dans la nuit de mardi 21 au mercredi 22 juillet. Elle avait 59 ans.

Toujours selon France Bleu, une enquête a été ouverte mercredi 22 juillet. Le jeune homme a été mis en examen pour tentative de meurtre sur son père et sa mère, des faits à requalifier après la mort de Monique Borelli.

Il doit également faire l’objet d’une expertise psychiatrique afin d’établir d’éventuels troubles de santé mentale.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook

‘ ); })();